Pouquoi on blogue moins?

Vous avez dû remarquer qu’on ne blogue plus beaucoup ces temps-ci… beh oui….. En fait, je bosse un peu plus que mes anciennes 10 heures par semaine. Je bosse carrément 38 heures par semaine, même parfois 40, et même parfois 42. J’ai même bossé la nuit, je me suis même levée à 6h30 du matin un dimanche, et demain, je vais même me lever à 5h40 Et tout ça pourquoi ? Parce que là où je bossais comme indépendante pépère 10h par semaine pour des honoraires plus qu’honorables, ils ont décidé qu’ils ne pouvaient plus se passer de moi. Donc je passe un peu beaucoup plus de temps avec eux.

Qui, eux ? Me demanderez-vous…

Continuer la lecture de « Pouquoi on blogue moins? »

Fahrenheit

FahrenheitHier, on a passé la soirée à découvrir le dernier jeu du studio QuanticDream, Fahrenheit. Et bien c’est un jeu très prenant. Ou plutôt très angoissant.

Tout commence par un assassinat dans les toilettes d’un petit resto. Lucas Kane, un des héros du jeu vient d’assassiner quelqu’un, mais il ne sait pas pourquoi.

En guise d’introduction, David Cage, l’auteur du jeu, vous propose en personne, ou plutôt en 3D, un tutorial où la prise en main des personnages vous sera expliquée. Vous pourrez diriger 3 personnages, Lucas Kane ainsi que deux enquêteurs, Carla Valenti et son acolyte, Tyler Miles. Chacun ayant pour but la vérité. Le jeu fonctionne un peu à la manière des livres dont vous êtes le héros, avec plusieurs choix posibles. Avec en plus des scènes d’actions.

Lucas a souvent des visions, des flashs. On a sursauté plusieurs fois en moins de 2 heures de jeu. Niveau contrôle, le jeu innove. Le stick droit sert à diriger le personnage tandis que le stick gauche sert à effectuer les actions. Par contre les mouvements de caméra augmentent le côté angoissant mais c’est au détriment de la jouabilité. Par moment il y a mêmes des séquences à la Track’n’Field, lorsque que le personnage doit effectuer un effort.

Continuer la lecture de « Fahrenheit »