Perso Web 2006, le grand n’importe quoi ?

La liste des sites nominés pour le Perso Web 2006 a été publiée. Des sites qui, pour moi, sont pour la plupart quasi inconnus (allez, il y a 2-3 noms qui me disent quelque chose). Et on y retrouve même Vox, le sympathique podcast de Jérôme Colin. Mais qui est un podcast professionnel, alors que le concours était sensé être reservé aux sites personnels et amateurs.

C’est un peu n’importe quoi non ? Où sont les PaKal, eMich & co ? Enfin, avec une initiative émanant des médias tradionnels (le journal Le Soir et la radio Bel RTL), on ne pouvait pas s’attendre à grand chose. A croire que les organisateurs ne connaissent pas Technorati

Gucci rend Flash complètement hasbeen

Quand je dis que faire un site en Flash, en 2006, c’est complètement dépassé, (presque) personne ne me croit.

Heureusement Gucci est là. La marque de luxe vient de lancer son nouveau site. Avant ce genre de réalisation utilisait Flash à profusion, avec des « skip intro », « loading » et autres « mute sound ». Vous voyez, dans le genre « immersion totale de l’internaute dans un univers féérique » ^-^

Ici, point de Flash, excepté là où il est utile, c’est-à-dire pour les vidéos. Le site tire parti des bibliothèques JavaScript prototype et script.aculos.us. Ca ressemble à du Flash, les inconvénients en moins. Pas de temps de chargement, un contenu en XHTML 1.1 accessible et favorisant le référencement. Tout ce qu’on demande à un site aujourd’hui.

Pourtant le Flash reste encore un argument commercial. Il suffit de prononcer son nom pour voir les yeux des clients s’écarquiller. Mais pour combien de temps encore ?

(Via Gatellier.be)

Internet Explorer 7, les changements au niveau CSS

L’équipe de développement d’Internet Explorer a publié hier la liste des changements au niveau CSS pour la version 7. Ca s’annonce plutôt bien. Tous les bugs recensés sur positioneverything.net sont fixés (sauf « l’escaping float« ). Ainsi qu’une grosse série d’autres bugs.

En théorie, on ne devrait plus avoir de problème avec par exemple du texte qui disparaît ou des floats. Et on pourra utiliser des propriétés CSS 2.1 que jusqu’alors ne fonctionnaient pas dans Internet Explorer (min-height et max-height par exemple).

Le rendu d’IE devrait donc se rapprocher de celui des navigateurs respectant les standards comme Firefox ou Safari. Cela voudra dire beaucoup moins de temps lors de la création d’un site mais aussi pas mal du boulot en perspective pour adapter les sites actuels. En effet, la plupart des sites utilisent des hacks pour palier aux bugs d’Internet Explorer 6. Mais la plupart ne fonctionneront plus avec IE7.

Donc autant tester Internet Explorer 7 Beta 3 dès maintenant, sans l’installer, grâce au patch standalone créé par Jon Galloway.