Archives - janvier 2007



Les carnets de Marie-Louise

Qui n’a pas parmi ses mamys ou les connaissances de ses mamys, une Marie-Louise? J’en avais une et elle me faisait toujours d’énormes cadeaux. L’énorme maison de Barbie, c’était elle; la table de ping pong c’était elle aussi… Elle vivait dans une toute petite maison à côté de celle de mes grands parents et mesurait 1m40. Elle avait un épagneul breton dont je n’avais pas peur et périodiquement, elle en faisait l’élevage pour vendre les petits. J’adorais aller là bas. Quand j’étais petite, je l’appelais Mawise

Pour Thierry par contre, c’était la mamy. Et cette Marie-Louise là, c’est tout l’art de tenir sa maison et d’être jolie avec les moyens du bord. C’est miss système D.

L’histoire est plutôt jolie car Thierry a retrouvé le carnet que sa grand-mère tenait secret, où elle inscrivait tous les trucs et astuces pour garder propre la robinetterie, éloigner les fourmis, entretenir les cuivres, etc. etc. Ca va de la cuisine au jardin, de la salle de bain aux petits trucs de beautés; J’imagine le petit carnet recouvert de tissu et l’écriture ronde des petits vieux de l’époque.

Là dessus, j’ai fait tremper mon rideau de douche dans de l’eau chaude et du vinaigre et le voila comme neuf…

commentaires

Finalement, vous saurez tout.

Un des moments que je redoutais le plus est arrivé. Recevoir une invitation à répondre au fameux questionnaire « dites nous 5 choses que nous ne savons pas sur vous ». Merci à Mich pour le cadeau. Donc je me lance, Ced actualisera.

  • Je suis une vraie folle. Vraie de vraie. Je suis remplie de TOC (troubles obsessionnels compulsifs). Le lit doit par exemple être contre le mur (la tête contre le mur) avec autant de couette à gauche qu’à droite, la couverture doit longer la couette près de nos têtes et le bout de cette couverture doit être replié pour ne pas peser trop lourd sur nos pieds. Je suis capable de réveiller Ced qui dort profondément pour faire ma petite popotte, sinon je ne dors pas. Impossible. De toutes façons, je me retournerais tellement dans tous les sens qu’il finirait par être réveillé. Et de toutes façons, c’est toujours moi qui monte dormir en premier. Ce n’est qu’un exemple, il y en a plein d’autres avec les Spécial K, la cuisson de la viande, la douche bouillante, les dernières gouttes de la boîte de lait, etc. etc. etc.
  • J’ai une peur panique des chiens. Quand je suis en voiture et que je vois un chien le long de la route, j’ai peur qu’il saute sur ma voiture. Il m’est arrivé de suivre une voiture avec une remorque dans laquelle deux énormes bergers allemands m’aboyaient, j’ai failli avoir plusieurs accidents en 15 km. Il m’est déjà arrivé, à pied, de faire un détour monstrueux pour ne pas longer une barrière derrière laquelle un chien aboie. Même longer de l’autre côté de la route, ça n’irait pas. Même les chiens gentils sont méchants avec moi, c’est une question d’ondes. Je dois avoir un karma de chat. J’ai déjà été mordue par un américan staff, j’aurais dû le faire piquer, ce connard.
  • Un de mes rêves, depuis des années, est d’ouvrir une institution pour de très jeunes enfants handicapés mentaux (disons de 0 à 6 ans). Faire de la prévention pour leurs futurs apprentissages et travailler avec une énorme équipe d’infirmières et d’éducateurs passionnés et très compétents.
  • Je suis incapable de passer une journée complète à faire du shopping. C’est au dessus de mes forces. Je déprime quand je dois acheter des vêtements ou des accessoires car rien ne me va. Eventuellement dans un magasin de sport pour des joggings, mais ça ne prendrait pas la journée. Par contre, dans un magasin de bricolages manuels, tant que tu veux, mon vieux.
  • Ma météo préférée c’est la pluie, le grand vent et idéalement, tout ça sur une très large plage genre La Panne. Je rêve de cette météo le jour où j’irai enfin en Bretagne (ou en Normandie, pour moi c’est pareil). Bruine ou bonne pluie, vent, bottes, gros pull et grosses chaussettes, k-way et pêche aux bigorneaux. D’ailleurs, je ne dors jamais aussi bien que quand il pleut très fort sur les velux (et quand le lit est bien fait, évidemment)

Je file le questionnaire à mon frère et sa moitié sur Xide, Ced trouvera bien 4 autres connaissances à lui…

13 commentaires

Glitter & Beep (Joystick Pop)

Je viens de faire une sympathique découverte via l’émission Next Gen sur MCM : Glitter & Bleep (Joystick Pop), un album complet dédié à la chiptune. Marrant, c’est pas du tout « Next Gen » comme truc. Si vous ne connaissez pas la chiptune c’est de la musique faite avec des ordinateurs ou consoles de quand on était petit (Commodore 64, Amstrad CPC, Game Boy et autres) ^-^

« Un Chiptune est une musique écrite dans des formats audio pour lesquels les sons sont synthétisés en temps réel par un ordinateur ou une puce audio de console de jeu vidéo. L' »âge d’or » des chiptunes a été la période du milieu des années 1980 au début des années 1990, quand de telles puces audio étaient les seuls moyens largement disponibles pour créer de la musique sur ordinateur. » (Wikipédia)

J’avais découvert la scène chiptune en 2002 lors du Pix Festival à Lilles. Il y avait un set de Trez & Brioche, deux DJ belges, spécialisés dans les mix de musique de jeux vidéo des années 80. Imaginez des mix répondant au doux nom d’Alex Kidd In Shinobi World Level 1 (Paris VIP Mix) par exemple.

Pour en revenir à l’album Glitter & Bleep, il s’agit à la base d’un projet de Thierry Criscione et Jacques Fantino réunissant des artistes de la scène chiptune internationale. C’est une chiptune moins « hardcore », beaucoup plus écoutable. En voici un extrait, avec le clip « Zolöft Blues » de THE HARDLINER. Evidemment, c’est fait en Pixel art ^-^

Et si vous voulez encore de la chiptune, rendez-vous sur Nectarine Demoscene Radio.

13 commentaires



1 2 3