Tecktonik ?

Cette danse… cette danse…. Ce n’est pas pour me moquer, hein (nooooon) mais avouez qu’il n’est pas décemment possible de rester de marbre devant cette population qui se démembre avec autant de puissance. Alors que faire quand on ne sait pas prendre part à la fête, se moquer? (mais nooooon j’ai dit!), rire quand même un peu? admirer? rester sans voix?

Pour que personne ne puisse dire « mais je ne sais pas comment on fait », je vous ai dégoté deux superbes videos qui expliquent tout, depuis le mouvement des chevilles jusqu’aux arabesques des coudes.

Notons au passage l’absolue importance de tirer la langue pour montrer que tout va bien et surtout le pot de gel sur la tête. Alors ça, pot de gel tu n’auras pas, jamais comme un dieu ne danseras!

Allez, les petits vieux grincheux, soyons tolérants. Tolérons aussi les fautes d’orthographe parce que merde hein, la langue, ça évolue. A quoi ça sert d’avoir plein de mots si on ne peut pas les tordre dans tous les sens. Je me questionne quand même sur l’accent que peut avoir ce jeune homme qui rajoute un u à « chevilles ». Donc il dit « cheuvilles ». Et puis de toutes façons, ça ne sert à rien de savoir écrire le français sans faute pour bien danser! Merde à la fin, vieille chieuse, va!
Question orthographe, je m’interroge quand même. Techtonik comme techno+tonik ? ou tecktonic comme teck (pas le bois exotique, mais « tech » mais avec « k » ça fait mieux) + tonik?

Alors ça y est, t’as compris? Alors toi aussi, roule tes cheuville, bouge ton boule et pli tes genou!

[kml_flashembed movie= »http://www.youtube.com/v/ZkGum1YYkGk » width= »425″ height= »350″ wmode= »transparent » /]
[kml_flashembed movie= »http://www.youtube.com/v/SfSb_uiixwg » width= »425″ height= »350″ wmode= »transparent » /]

L’audience est ouverte

Suite à mon invitation reçue il y a presque un an, j’ai eu la chance de visiter tôt ce matin l’extension du palais de justice de Mons. Ce bâtiment inauguré en 2005 est vraiment magnifique. Comme ils disent sur le site de la Régie des Bâtiment : “la façade classée soigneusement restaurée, côtoie harmonieusement la peau de verre agrafée et sérigraphiée sur une structure en acier?. L’intérieur est du même acabit. Le design de la salle d’audience ferait presque penser à un restaurant branché de la capitale.
Budget total : 15 millions d’euros.

En parlant de budget, il faut rappeler que le zèle de nos amis policiers à fait grimper le Fonds des amendes routières à 100 millions d’euros cette année. Evidemment ils ne savent qu’en faire pour le dépenser. On pourrait penser que cette avalanche d’amendes fait baisser le nombre d’accidents. Et bien non, les statistiques de blessés sont reparties à la hausse. Pourtant tout le monde reconnaît l’état calamiteux du réseau routier belge. En particulier la N55 Soignies – Le Roeulx ou pire encore, la Route de la Basse-Sambre qui avait tué un motard en 2004.

Radar

Revenons à nos moutons. Ces audiences matinales ont beaucoup de succès, à un point tel qu’il n’y avait pas de places assises pour tous. On mélange tout le monde. Les personnes invitées comme moi sont là pour diverses raisons comme par exemple avoir brûlé un feu rouge, avoir un peu trop bu, avoir trafiqué son scooter, ou bien évidemment avoir roulé trop vite en agglomération, le pourquoi de mon invitation.

On se demande bien pourquoi on est cité à comparaître puisque le juge ne pose quasiment aucune question et se contente d’appliquer la loi pénale, c’est à dire dans mon cas 75€. Comme on est en Belgique, terre du surréalisme (dixit le juge), il faut ajouter à ce montant les décimes additionnels. C’est-à-dire le multiplier par 5,5. Il faut également ajouter des frais de huissier (20€), un montant forfaitaire (25€) ainsi qu’une contribution au Fonds d’aide aux victimes d’actes de violence (137,50€). Ce qui nous fait 595€ pour un joli 84 km/h en agglomération (5 km/h de moins et c’était 145€, cherchez l’erreur). Enfin agglomération est un bien grand mot dans ce cas, il faudrait plutôt parler de nationale affublée de panneaux 50 tant l’aménagement pour limiter la vitesse est quasi inexistant à cet endroit, comme un peu partout en Belgique. Cette coquette somme est complétée par un sursis d’un an ainsi qu’une déchéance du droit de conduire de 8 jours. Ils ont vraiment pensé à tout, car pour celle-ci, on peut choisir la date de son choix via un courrier au Procureur du Roi.

Si vous voulez des invitations, c’est facile. Il suffit de dépasser la vitesse autorisée de 30 km/h en agglomération et de 40 km/h ailleurs. Evidemment, vu l’arriéré judiciaire en Belgique, vous devrez attendre un an pour la recevoir ^-^

MàJ : Si j’ai bien compris en France, pour une infraction de ce type, c’est 135€ et 3 points.