Archives - mai 2008



Tarte à la rhubarbe

Une fois n’est pas coutume, voici une recette sympa de tarte à la rhubarbe. Il y a quand même un rapport avec ma grossesse: je n’ai jamais mangé de tarte à la rhubarbe (je trouve que ça pue, la rhubarbe), et là depuis hier j’en ai une envie folle!

Démuni devant le rayon tarte désespérément vide de rhubarbe, Ced est rentré hier avec… une botte de rhubarbe.

Donc ce matin j’étais à la recherche d’une recette assez simple pour la pâte et la garniture. Une recette assez simple pour pouvoir être faite avec les quelques ingrédient que je possédais déjà (pas de levure ni des doses énormes de beurre, ni d’amandes, rien de tout ça). J’ai trouvé dans le forum de Supertoinette, comme d’habitude.

J’ai quand même adapté la recette…

Lire la suite de ‘Tarte à la rhubarbe’

commentaires

Un souffle incroyable!

C’est un souffle! C’est un tourbillon! c’est une tempête! Que dis-je, c’est une tempête? C’est LE blizzard!

Etrange colis récupéré à cheval sur la boîte aux lettres aujourd’hui. Sauvé de justesse de la drache. J’ouvre le mystérieux et je découvre un ventilateur usb (serait arrivé une semaine plus tôt celui-là…) et une petite carte au joli graphique qui m’annonce tout de go la signification du mot « souffle ».

Humhum, encore des petits jeunes qui ont le vent en poupe et qui cartonnent à tout vent jusque dans nos boites aux lettres…

J’apprends donc qu’un vent incroyable déferle sur la ville, qu’il s’agit d’un évènement à couper le souffle; le souffle du renouveau; et que nous serons amenés à souffler nos bougies.

Houhouuu j’aime bien tout ça :D Je suis ensuite invitée à aller cliquer sur LeGrandSouffle.be, blog qui m’aidera à en savoir davantage.

Ni une ni deux, je me retrouve sur le blog et lààààà… ça parle d’un décompte, de Nostradamus et de Monica Belluci… (allez, hop)

En tout cas on va suivre ça de près!

18 commentaires

Prépa psycho, 2ème séance: exercices périnéaux

La 2ème séance s’est déroulée tout pile une semaine après la première. Nous avons fait les mêmes exercices en accélérant le rythme par rapport à la semaine dernière; J’ai senti que ça travaillait! Par contre, aucune courbature le lendemain, c’est vraiment de la gym douce avec des séries de 10 répétitions par exercice.

Pour les exercices concernant les bras, les épaules, les omoplates, le bassin, le dos, et les contractions, voir le billet sur la première séance.

Après ces exercices, nous nous sommes penchées sur le périnée. Je pensais naïvement que le périnée est le nom de la petite peau entre le vagin et l’anus. Que nenni! C’est un muscle vachement complet qui va du bas du pubis jusqu’au début des fessiers! On le divise en trois parties qu’on devrait pouvoir contracter séparément:

  • l’endroit qu’on contracte pour se retenir d’uriner (la touuuute fin du pubis)
  • l’entrée du vagin qu’on doit pouvoir détendre et contracter à souhait le jour de l’accouchement
  • le touuuut début des fessiers, qu’on contracte pour se retenir d’aller à selle.

(photo sur Sphère Santé)

Nous sommes assises sur le tapis, le dos droit contre le mur avec des coussins pour rendre la position confortable. Les jambes relaxées et un polochon sous les genoux. Les yeux fermés, nous essayons de prendre conscience et de distinguer les 3 zones en les contractant ensemble puis séparément. C’est assez compliqué de contracter la zone du vagin sans entrainer celle du début des fessiers. Petit truc pour se rendre compte d’où se trouve la première zone: le pipi-stop. On arrête la miction en cours et on reprend; Attention la kiné a bien précisé que ce n’est à faire qu’une seule fois pour se rendre compte de l’endroit mobilisé. Le pipi-stop peut causer des infections urinaires et ce n’est vraiment pas le moment.

le but est d’une part de connaitre son anatomie et visualiser les endroits qui seront mobilisés pendant l’accouchement, et d’autre part de raffermir ce muscle pour qu’après l’accouchement, il ne soit pas trop flasque et n’entraine pas d’incontinences urinaires et/ou fécales, ni de descente d’organe; c’est en effet ce muscle qui sert de plancher à tous nos organes du bassin!

La kiné m’a déconseillé de faire ces exercices trop souvent. Il ne faudrait pas que le muscle soit trop raffermi sinon il se décontractera mal à l’accouchement et c’est l’épisio assurée. Je le mets en gras pour celles qui ne lisent pas tout l’article ;)

Prochain épisode dans une semaine!

commentaire



1 2 3