Archives - septembre 2008

C’est lui le plus beau!

D’autres photos dans la suite…

Lire la suite de ‘C’est lui le plus beau!’

commentaires

Avec un flash Nikon SB-400, ça change tout !

Il y a déjà un moment qu’on voulait s’offrir un flash pour notre Nikon D50. Bien souvent la fin de l’été signifiait pour nous également la fin des chouettes photos. En effet les longues et sombres soirées d’hiver obligent à utiliser le flash. Et avec le flash intégré à l’appareil, les photos sont loin d’être convaincantes. La lumière aveuglante écrase le sujet, rendant notre boîtier reflex proche d’un compact en promo chez Carrefour :p

Voici un exemple avec le flash intégré du Nikon D50 :

mario-flash

Suite aux conseils de Benoît de Déclencheur, on a choisi le Nikon SB-400. Le grand avantage d’un flash externe est de pouvoir le diriger vers le plafond. Ce qui donne une lumière beaucoup plus douce et naturelle.

Voici un exemple avec le SB-400 dirigé à 90° vers le plafond :

C’est tout de suite mieux non ? ^-^

15 commentaires

de Blob, enfin un bon jeu « third-party » sur Wii ?

Le magazine américain Ultimate Nintendo vient de donner la note maximale au jeu Wii « de Blob » : 100%. Jusqu’ici les bons jeux étaient reservés à Nintendo, mais on dirait que ça bouge enfin du côté des « third-party » ^-^

« Imaginez un monde privé de couleurs, où la morosité a pris le pas sur le sens de la fiesta et qu’un être, un seul, est capable de lui redonner son âme grâce à ses capacités physiques insoupçonnées. Non, il ne s’agit pas du postulat de départ du nouveau Okami mais bel et bien du scénario, un peu inspiré, de de Blob. Mélange improbable de plates-formes et de réflexion, le titre développé par Blue Tongue Entertainment fait également penser à tous ces jeux de plateaux façon Marble Madness ou plus récemment Mercury, où l’un des objectifs premiers est de se rendre d’un point A à un point B en un temps record, tout en parvenant à éviter les pièges qui parsèment le chemin. de Blob est un jeu inspiré, c’est indéniable mais cette conjugaison de tous ces genres parviennent à le rendre attachant. Il faut dire que la détresse de son peuple, pris en otage par la INKT Corporation préférant régner sur un monde en noir et blanc, donne tout de suite envie de lui venir en aide. C’est donc aux commandes d’un slime que le joueur va devoir rendre les couleurs initiales à cette ville où même la musique semble s’être tue. » (jeuxactu.com)

commentaire