Projet: Gudule et Léon

Il y a un truc dont je dois absooooolument vous parler! Voilà, vous le savez ou pas, je ne suis plus vraiment logopède. J’ai arrêté le boulot pour faire quelque chose de moins stressant et chouchouter ma petite santé. Je suis maintenant photographe et graphiste, et j’apprends le webdesign avec mon prof à domicile.

Dernièrement, j’ai dessiné un petit hibou et sa maman et, joie suprême, ils vont devenir des doudous, couvertures et attache-tétines!!!!! C’est génial non??? Nous les avons appelé Gudule et Léon.

« Gudule et Léon » sera donc le nom de la prochaine collection BIO de Comme un Soleil (et en prime, je refais son site web huhuhuhu)

Nous avons choisi de jolis tissus, des matières toute douces, nous allons même faire imprimer nos petites bestioles sur du tissu bio….

Nous avons créé un projet sur Ulule. Ulule permet de présenter son projet et recueillir des fonds pour le mener à bien. La collection existera avec ou sans Ulule, mais si nous atteignons les 800 euros demandés, ce sera un sacré coup de pouce pour la création des futures collections. Des cadeaux sont offerts en contrepartie des dons, c’est donc tout bénef pour tout le monde :-)

Je vous invite à vous rendre sur la page de notre projet et donner, faire passer le lien ou tout simplement nous encourager. Et merci!!

4 réflexions sur “ Projet: Gudule et Léon ”

  1. N’est pas graphiste qui veut, c’est un vrai métier et quand je vois ce genre de réalisation je me dis que les vrais graphistes ont encore beaucoup de travail… certes votre vie est moins stressante mais on devient pas graphiste simplement en prenant des cours… c’est toute une culture. Il ne suffit pas de choisir une typo sur dafont, une couleur et une texture de fond pour appeler ça du graphisme…
    Allez au revoir

  2. J’aime le courage des gens qui écrivent ce genre de commentaires ci-dessus sans le signer.
    Peut-être qu’on ne s’improvise pas graphiste du jour au lendemain, soit je peux tout à fait le comprendre, mais peut-être qu’il y a des personnes qui aiment le travail de Soph. (et ils sont nombreux, je peux vous l’assurer)
    Peut-être qu’elle n’est pas « blindée » de qualifications, mais qu’elle a une certaine « fraîcheur » ou « spontanéité » qui plaisent…
    Peut-être que vous êtes graphiste avec plein de qualifications depuis très très longtemps, mais peut-être qu’il y a des gens qui n’aiment pas ce que vous faites… Je suis certaine qu’il y en a, on ne peut pas plaire à tout le monde

    Alors admettez juste qu’il y en ait pour tous les goûts et évitez de venir démolir quelque chose qui vous échappe!

  3. oui bah c’est une question de vocabulaire, au moins j’apprends, je bouge, je ne suis pas une grosse chômeuse avachie dans son divan qui se lamente et qui cuve son burn out. Merci pour le commentaire, je ne sais pas si je dois le prendre dans le sens d’une critique gratuite et méchante d’un graphiste qui protège sa profession bec et ongles, ou d’une critique constructive qui me fait aller voir plus loin. Je suis de bonne humeur alors je vais choisir la 2ème option. Ma culture ne se limite pas à l’image que vous voyez là, je n’ai pas posté mon cv dans le billet, j’aurais p-e dû puisqu ‘apparemment il faut se justifier. Cela dit, je me dirige vers une clientèle de parents, en m’entourant de personnes qui ont des jeunes enfants, qui ont des chambres à décorer et… figurez-vous que ça fonctionne. Donc ok, je lis, je regarde, j’observe, je me cultive, je me cherche dans la masse artistique des « vrais » graphistes, j’apprends à savoir ce que j’aime, ce que je n’aime pas… je ne sais pas encore s’il est plus agréable de réussir un métier qu’on a appris à l’école, à partir d’une date où on devait trouver ce qu’on voulait faire plus tard (donc un peu par obligation, quand même), ou d’apprendre de soi-même et essayer de mener à bien certains projets de vie (parce que ça dépasse de loin le projet purement professionnel). En tout cas en ce moment je me sens beaucoup plus épanouie dans quelque chose que je construis par moi-même petit à petit, plutot que dans ce que je connais comme ma poche (la logopédie avec des autistes adultes). Bon, des anonymes qui critiquent, il y en aura toujours, je préfère prendre ça comme un bon leitmotiv. Je me souviens très bien que e trouvais étrange, quand j’étais en 1ère année de logo, que les profs nous disent que nous étions « logopèdes », mais finalement c’est ce qui nous boostait à nous sentir vraiment dans notre profession. Je vais essayer de ne pas me laisser décourager.
    Et je ne vais pas sur dafont pour les typos, je vais sur smashing magasine ou google font.
    Et puis, je ne me prends pas pour une graphiste, je suis la première à offrir ce que je fais aux gens à qui ça plait, simplement parce que je n’y vois pas de valeur financière.
    Mais vous savez quoi? « Photographe », « graphiste », « Petit Pixel » et « ma boutique Etsy » tout ça dans un même billet, ça sent le référencement à plein nez, non? Il y a des gens qui nous paient 100 euros pour un seul billet ici-même pour booster leur référencement.

  4. Jolie réponse. Jolies compositions graphiques aussi :)

    Bravo Sophie, je ne te connaissais pas il y a 15 minutes, mais je peux déjà dire que j’aime bien ce que tu fais. La preuve : je suis tombé sur ce site par hasard, et je n’ai pas pu m’empêcher d’y lire plein de choses intéressantes et de cliquer partout.

    Et puis, d’expérience, j’affirme que beaucoup de soit-disant « graphistes professionnels » n’arrivent pas à faire un travail aussi propre, frais, équilibré et soigné que le site Petit Pixel ou Comme Un Soleil…

    Longue vie à Petit Pixel :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>