Langue française ET humour d’un enfant de 3 ans

Oui parce que maintenant, le loustic associe « je me fous de la tronche de maman » et « la grammaire et moi, on n’est pas potes »
Donc hier, dans la voiture, je conduisais en papotant de choses et d’autres avec Elliott qui s’exclame soudainement:
– Ooooh regarde maman, des chevals (ça arrive même aux meilleurs)
-Des chevaux.
-Non des chevals
Et là, explication bien connue de tous les parents:
-Non non on dit un cheval, des chevaux, c’est bizarre mais c’est comme ça. Un cheval, des…? »
-Chevals!
-Non non Elliott, quand il n’y en n’a qu’un, on dit un cheval et quand il y en a plusieurs, on doit dire chevaux, c’est comme ça.
-Ahahahaha maman c’était des vaches, t’as pas vu que c’était des vaches? Je t’ai fait une blague, je suis un petit comique moi hein! Ahahahahaha
– …

 

De la difficulté de la langue française [mots d’enfant]

– Maman je peux manger une pomme?
– Beh oui, tu veux que je la pèle?
–  …  *air circonspect du petit bonhomme qui regarde vers le plat de fruits*
– Je la pèle ou pas??
– … *air circonspect + sourire*
– Elliooooott? Je la pèle ou je la pèle pas????
– Maman comment elle s’appelle la pomme?
– …

 

« pooooooomme ?? pooooooooommeuuuuuuh ??? pooooomme??? »

 

Le sens de l’humour d’un enfant de 3 ans (ou presque)

– Maman, Félix il mange des croquettes sauf que moi j’ai des baskets!
– Heuuuu… oui. C’est bien.
– Hahaha
– …
– C’est drôle hein ça maman , les baskets!
-… Oui.
– Hahaha!!! Je te fais une grosse blague hein maman, c’est drôle les baskets et les croquettes!
– … heuuuu… beh oui (pas convaincue)
– Un calin maman…. Tu comprends rien et je t’adore très fort.

Une demi-heure se passe….

– Elles sont belles mes baskets! T’as vu, Félix il mange ses croquettes! Hahaha!

(Sinon il va bien, merci)

Et puis, non moins incompréhensible pour le non-érudit, la phrase culte de la semaine : « A cause du vent, je ne peux pas m’envoler dans mes yeux » (qu’il a dite en râlant, en plus!)