Le gâteau fondant au chocolat du dimanche après-midi

Pourquoi du dimanche après-midi, demanderez-vous. Parce que chez nous, les courses c’est le lundi. Et donc le dimanche après-midi, le frigo est vide. Même plus l’ombre d’un oeuf. Nous avons donc recours aux permanents du placards pour avoir les papilles en extase. Il s’agira bien d’extase, vous verrez.

On disait qu’on avait envie de faire la sieste en même temps que la terreur du salon (Elliott pour ne pas le nommer), qu’on avait mis un pull à capuche, au dessus d’un autre pull (mais sans capuche celui-là), au dessus d’un tshirt, qu’on avait pris une couverture rouge de chez Ikea, qu’on s’était emmitouflé dedans en se disant que si l’homme le plus sexy du monde venait sonner à la porte, ce serait vraiment très con (fin bon en même temps, je vois pas bien ce que j’en ferais). On disait qu’on mettait Ushuaia TV en sourdine pour se laisser bercer par la voix soporifique de « Planète en furie », à défaut de Grand Prix de Formule 1.

Et puis on disait que le voisin avait décidé de sortir son ******** de tracteur-tondeuse. Et que donc pas moyen de comater. Et que donc, il fallait d’urgence se consoler. Et qu’il n’y avait plus rien dans le frigo.

Voila donc, après l’inratable , après les muffins adorés de tous rebaptisés muffins de Soph par les copines (qui y rajoutent quand même du Nutella, bande d’addicts!), la recette du gâteau fondant au chocolat sans oeuf.

Le frigo est tellement vide que je vais devenir experte en cuisine sans oeufs. Je devrais acheter des poules, en fait.

Autre avantage de taille, ce gâteau utilise un minimum d’ustensiles. Ca veut dire un minimum de brol dans la cuisine MAIS SURTOUT un minimum de vaisselle à faire à l’heure où on préfère de loin lécher le plat. Et puis merttt quoi, c’est dimanche.

Et là, elle se retourne, prend son air le plus sérieux, sa voix la plus sensuelle, et dit « Les ingrédients, je vous prie »

Alors par ordre d’apparition:

  • 200 gr de chocolat fondant
  • 15 cl de lait (ou 1 dl et demi, ou 150 ml, faut revoir vos abaques, les gars)
  • 100 gr de beurre (il m’en restait 100 gr tout pile justement!)
  • 200 gr de farine
  • 100 gr de sucre ( 50 de roux, 50 de blanc, pas de jaloux)
  • 1 sachet de levure.
  • Et pas d’oeuf. Beh ouais.

Tout d’abord, on met le lait et le chocolat dans une casserole moyenne. Pas petite. Moyenne. Tout ça à feu très doux et en mélangeant assez bien. Ne pas laisser bouillir, ne pas laisser attacher.

Une fois que le chocolat est bien fondu dans le lait, on ajoute le beurre coupé en petits morceaux. On mélange.

C’est maintenant qu’on allume le four sur 180° pour le faire préchauffer, et qu’on beurre et qu’on farine un moule rectangulaire.

Ou rond ou n’importe, en fait.

Dans un plat à part, on met les ingrédients secs: farine, sucre et levure. On les mélange un peu et puis hop, on met tout d’un coup dans le chocolat. On mélange à la cuiller en bois jusqu’à ce que ça devienne homogène.

On verse le tout dans le moule et on enfourne pour 30 à 40 minutes. Vers la fin de la cuisson, on vérifie l’aspect du gateau et on pique dedans avec un couteau. S’il ressort sec, c’est que c’est cuit.

Puis on se fait violence pour ne pas le manger trop chaud. C’est encore meilleur le lendemain, si on tient jusque là.

Voila maintenant on n’a même plus de beurre dans le frigo mais on a du gâteau au chocolaaaaat! Et bon app!

Tarte à la rhubarbe façon crumble [trop bon]

En perpétuelle recherche de LA recette de la tarte à la rhubarbe, j’avais déjà fait quelques essais, moyennement concluants, mélangeant la pauvre rhubarbe à des fraises, de l’oeuf, du moitié-clafoutis-moitié-crème, à grand renfort de sucre, cassonade, épices, et puis et puis et puis bof finalement.

Et puis je me suis dit, ma vieille, tu veux une tarte à la rhubarbe. Fais une tarte à la rhubarbe. Pas à la rhubarbe + machin-truc-bidule. De la rhubarbe, de la rhubarbe, de la rhubarbe, bordel!

Bref, cette recette-ci est anti-prise de tête: De la pâte, de la rhubarbe et du crumble pour adoucir quand même un peu parce que la rhubarbe de mon jardin, elle douille!

Et pas de pré-cuisson, parce que zut hein. On est en mode flemmard oui ou non???

La recette a été testée et approuvée et franchement…… Franchement, elle est indécente. Miam.

Maestro, les ingrédients, s’il vous plait:

  • 600 gr de rhubarbe bien fraîche
  • du sucre semoule extra fin
  • de la pâte brisée ou feuilletée, selon les gouts. Pas de pâte sablée, parce qu’il faut la pré-cuire à blanc
  • 100 gr de farine
  • 70 gr de beurre
  • 70 gr de cassonade blonde.

Peler la rhubarbe, la couper en petits tronçons d’1cm, les enduire de sucre semoule et laisser égoutter pendant une petite heure. Dans une passoire, très important. Elle va perdre beaucoup d’eau, ça évite qu’elle perde l’eau pendant la cuisson et que le fond de tarte soit trop mou une fois cuit.

Déposer la pâte dans le moule à tarte, la piquer avec une fourchette sans la transpercer.

Préchauffer le four à 180°

Préparer le crumble: couper le beurre en petits morceaux (pas de beurre fondu!), écraser le beurre entre les doigts en le mélangeant en même temps à la farine et à la cassonade. La pâte à crumble est parfaite quand elle s’amalgame quand on la serre dans la main, puis s’effrite.

Déposer la rhubarbe dans le fond de tarte, saupoudrer de crumble, et hop 30 à 35 minutes au four.

Tout ça pour me faire pardonner de moins bloguer…..

Bon appétit, au fait!

Hachis parmentier au potiron

J’avais bien envie de l’appeler « Hachis parmentier de Cendrillon ». Le moment du repas s’est tout simplement transformé en féérie. Whaaaaaah (dit-elle avec des étoiles plein les yeux)

Ok, j’exagère. Cendrillon c’était une citrouille.

N’empêche que c’était vachement bon et du potiron, on va en bouffer c’est moi qui vous le dit.

Je viens de voir sur Wikipedia qu’un potiron et une citrouille, c’est pas pareil; Tant pis hein dis.

Donc on va en bouffer, du potiron, parce qu’avec 2 graines plantées au printemps, j’ai eu une dizaine de ces monstroplantes dans le jardin. J’en ai donné pas mal. Il m’en reste 3. L’un pour une amie, le deuxième à évider avec Elliott au moment d’Halloween, creuser des yeux méchants et une bouche qui fait peur et y mettre une bougie, et le 3ème dont il reste les 2/3 après avoir fait 3 purées pour Elliott et un hachis parmentier absolument indécent. Les 2/3 restants serviront pour une soupe, un cake…. et heuu…. des idées?

3959352953_7c4390c6fc

Bref voila la recette.

Continuer la lecture de Hachis parmentier au potiron