Les carnets de Marie-Louise

Qui n’a pas parmi ses mamys ou les connaissances de ses mamys, une Marie-Louise? J’en avais une et elle me faisait toujours d’énormes cadeaux. L’énorme maison de Barbie, c’était elle; la table de ping pong c’était elle aussi… Elle vivait dans une toute petite maison à côté de celle de mes grands parents et mesurait 1m40. Elle avait un épagneul breton dont je n’avais pas peur et périodiquement, elle en faisait l’élevage pour vendre les petits. J’adorais aller là bas. Quand j’étais petite, je l’appelais Mawise

Pour Thierry par contre, c’était la mamy. Et cette Marie-Louise là, c’est tout l’art de tenir sa maison et d’être jolie avec les moyens du bord. C’est miss système D.

L’histoire est plutôt jolie car Thierry a retrouvé le carnet que sa grand-mère tenait secret, où elle inscrivait tous les trucs et astuces pour garder propre la robinetterie, éloigner les fourmis, entretenir les cuivres, etc. etc. Ca va de la cuisine au jardin, de la salle de bain aux petits trucs de beautés; J’imagine le petit carnet recouvert de tissu et l’écriture ronde des petits vieux de l’époque.

Là dessus, j’ai fait tremper mon rideau de douche dans de l’eau chaude et du vinaigre et le voila comme neuf…

commentaires

4 commentaires


  1. 1. Le 15 janvier 2007 à 10:35  par Céd'

    Vraiment mignon…

    A quand la version Gustave est ses astuces de jardinage?

  2. 2. Le 15 janvier 2007 à 10:37  par Soph

    Hum. Bonne idée, je cherche ^-^

  3. 3. Le 15 janvier 2007 à 10:39  par Soph
  4. 4. Le 15 janvier 2007 à 14:47  par Thierry Cuvelier

    C’est drôle. Hier, j’ai rajouté sur mon site les recettes des fines galettes de ma Bobonne (décédée 2 ans avant ma naissance) et les galettes de ma Grande Tante Lucienne (aussi disparue mais je l’ai connue) . Je parle de tradition, de perpétuer le rite des galettes. Ces bonnes odeurs de pâte chauffée… La planète surchauffée nous enivrerait-elle d’ondes nostalgiques? Les carnets, les galettes, Sarkozy, … un éternel recommencement!

Ajouter un commentaire