La vie en vrac

« Cool une poule, comme dans Zelda! » (dixit Ced)
Ca me semblait une bonne intro pour le petit billet d’aujourd’hui. Plein de choses à vous raconter parce que les choses ont bougé depuis notre petite escapade à Paris!

Paris Web, grève RATP et longue marche dans Paris

Donc d’abord, parlons de la sus-dite escapade. C’était bien. J’ai eu mal aux jambes mais c’était bien. Pas beaucoup de métro et beaucoup de gens pour rentrer dedans alors du coup on passe son tour, une fois, deux fois, cinq fois, puis on essaie de rentrer dedans et on n’y arrive pas et à la septième fois, on a l’impression qu’il y a un type qui nous regarde en se marrant et donc on croit qu’on a l’air con et on préfère encore marcher. Cela dit j’ai visité, du coup. J’ai marché de la Gare du Nord à Chatelet, puis de Chatelet à l’hotel (près de la Bastille), puis de l’hotel à la Tour Effeil en passant par les Champs Elysées, puis de la Tour Eiffel à l’hotel en ne passant pas par les Jardins du Luxembourg (pourtant j’avais envie), parce que les jambes n’en voulaient plus. Ca, c’était pour le premier jour.

Le lendemain, j’ai été voir quelques intéressantes conférences de Paris Web 2007, à la Défense. Je me suis rendue compte que je comprenais l’anglais. Et le soir, plutot que de faire la file de 7m de large sur 25m de long pour rentrer dans le métro, j’ai préféré (avec Ced, cette fois), marcher de la Défense jusqu’à l’hotel (toujours aussi près de la Bastille et aussi loin de la Défense). Le dernier jour je n’en pouvais plus. Nous sommes repartis bagages sous le bras jusqu’à la gare du Nord en traversant le Marais. Puis après nous être débarrassés des bagages, nous avons poussé le vice jusqu’à grimper les marches du Sacré Coeur à Montmartre et redescendre (toujours à pied) jusqu’aux Galeries Lafayette où j’ai eu le temps de faire un demi-étage (mais quand même acheter un petit pull parce que le mien me grattait) avant que Ced m’envoie un sms du style « on a fini le rayon multimédia, on t’attend en bas ». Je n’étais que frustration. Frustration et douleur. Sinon c’était cool, j’ai vu la Tour Eiffel de jour et de nuit, j’ai marché sur les Champs Elysée (paaaaalampalalam au soleil, sous la pluie…), j’ai pris des photos dans la cour intérieure du Louvres, j’ai visité le musée d’Orsay, j’ai soupé dîné en amoureux près de la Place de la Concorde et tout ce qu’une touriste peut faire en 2 jours et demi sans métro. Bref, un petit 40 km à pieds, quand même.

Voila pour Paris.

Fin du bail à Enghien, direction Bersillies-l’Abbaye

De retour de Paris, nous arrivons à Bersillies-l’Abbaye, qui est au petit patelin perdu ce que Paris est à la grande ville embouteillée en période de grêve des métros. Bersillies-l’Abbaye est loin de tout.

Bersillies-l’Abbaye

Quand j’étais petite et qu’on me demandait où j’habitais et près d’où c’était, je ne savais jamais répondre. Ou alors je disais « C’est près d’Erquelinnes », ce qui me semblait le plus ressemblant à une ville et le moins loin de la maison et je voyais le regard presque paniqué de mon interlocuteur qui semblait dire « Et ça, c’est près d’où? ». Pour résumer, Bersillies l’Abbaye est entre Erquelinnes et Beaumont, à 40 km de Charleroi et 25 km de Mons, et est entouré à 80% par la France. La France est au bout de la rue, au bout de l’autre rue et au bout de l’autre rue aussi. Il y a une épicerie, deux cafés et un réparateur de trucs électroniques (quoique, c’est peut-être fermé maintenant). Il n’y a plus de boulangerie, et c’est tant mieux parce que le boulanger pétrissait la pâte avec un mégot dans le bec, un peu comme dans « L’aile ou la cuisse ».

Comme notre maison n’est pas encore terminée

Pourquoi sommes nous à Bersillies l’Abbaye? Parce que le bail de l’appart à Enghien est terminé et que la maison par contre, ne l’est pas.

Déménagement

Donc, nous sommes gracieusement hébergés par ma môman jusqu’à ce que notre maison soit habitable. Elle héberge également nos meubles et nos caisses dans son garage et tout ce temps là, sa voiture dort dehors et risque sa vie (voir plus loin) Aux dernières estimations, on disait fin janvier. L’électricité est faite, le sanitariste vient lundi. On a tenté de mettre l’eau aujourd’hui mais la gaine est trop pliée et ne laisse pas passer les tuyaux. Donc on va devoir carotter, parait-il. Sinon après le passage du sanitariste, on plafonne, puis on met le carrelage (entre Noël et Nouvel an), puis pour le mois de janvier, il restera à mettre les caches sur les prises, le coffret électrique, la cuisine, la salle de bain et l’escalier. Puis on libèrera le garage de môman et on retrouvera notre petite vie de couple qui mange des crasses devant la tv et qui lave son linge tout seul. En attendant, on mange équilibré, à heures fixes et on dit à quelle heure on rentre. N’empêche, je ne vois pas bien ce qu’on aurait fait sinon.

Twingo incendiée

Bersillies l’abbaye est un patelin paumé, un bled perdu, un trou complètement oublié par les services de voirie. « Comme ça doit être cooooool la vie à la campagne » direz-vous. « Tout le temps en vacances, la chance qu’ils ont ». C’est vrai qu’il y a des gens qui paient un gîte pour passer le week-end à la campagne, à proximité des fermes, des promenades, de l’herbe, des vaches, des poules, tout ça. Sauf que là il pleut, il fait froid, les routes sont dégueux, les rues sont remplies de chiens. Pas trop envie de promenade. Et puis, nous étions à Bersillies depuis à peine 2 semaines que voila.

Twingo incendiée

Pourtant, le coin n’est pas mal famé du tout. Il n’y a pas de coin mal famé à Bersillies, il y a des fermes, des fermettes rénovées par des ex-citadins, des villas et quelques maisons de série tout près de la place du village.

Du coup, voila!

Nouvelle Twingo

Après avoir réfléchi à qui pourraient être mes ennemis, nous sommes arrivés à la conclusion que brûler les voitures, c’est plutôt une zin de Français (sans racisme aucun, il suffit d’allumer les infos) et que comme nous sommes cernés, ce sont les petits caïds français de la région qui sont responsables. Si un jour je les tiens, je les castre avec un briquet. Ok, une voiture, c’est matériel, 2 voitures aussi (il y en avait une autre juste à côté de la mienne, carbonisée aussi), mais ils ont failli brûler la maison (les voitures étaient contre la porte de garage, les flammes léchaient la corniche) et si personne ne s’était réveillé, tuer 5 personnes et 2 chats (dont Félix, merde quoi!). Bref, après la peur de lundi dernier, je suis maintenant plutot révoltée contre ces putains d’enculés (de français sans généralité, sans racisme et sans connotation négative envers tous les autres français, je parle juste de celui ou ceux qui sont passés devant la maison à 2h du mat, on cassé une vitre et ont balancé un cocktail molotov dans une voiture, ça va comme ça?) qui ont brulé ma voiture et ont failli nous tuer, ma famille et moi.

Il me reste plein de trucs à vous dire, je dois écrire un mot avec des pâtes pour Dette et je tiens à parler du nouveau service badge Do It Yourself de Sandy mais je ferai ça une prochaine fois…

Et bravo à ceux qui ont tout lu, au fait!

19 thoughts on “La vie en vrac”

  1. Gare du nord – Chatelet : ok
    Chatelet – Champs elysees – Tour effeil : ok (c’est mon parcours favori dans paris, en faisant le retour par les quais en plus ^_^)
    Bastille – Gare du nord : ok aussi

    Mais Defense – Bastille… ca c’est du combat ! Surtout en Novembre !

    Il n’empeche, Paris a pied c’est le pied, pas facile d’en faire le tour mais pas impossible (contrairement a « chez moi », Seoul), et c’est autrement plus agreable que son horrible metro (la aussi contrairemen a Seoul, qui compense avec un metro parfaitement entretenu).

    Vivre chez ses parents, c’est marrant une semaine mais c’est clair que ca devient etouffant. Mais bon, c’est ressourcant ;)

    Quant a la voiture… hola, on se calme tout de suite ! sois revoltee contre « ces putains d’encules » tout court si ca te chante, mais ajouter « de francais » ne t’amene a rien d’autre qu’un peu plus de communautarisme (qui est pas loin d’etre le premier probleme en belgique, et est deja un serieux probleme en france accentue par notre charmant president actuelle et sa manie de creer des groupes et les monter chacun contre leur voisin). Et c’est un terrain aussi glissant que crasseux.

    Ce qui ne change rien a la stupidite et la gravite de l’acte (qu’il vienne d’un cote ou de l’autre de la fontiere) et a la colere qui va avec.

    Sinon, si j’ai bien compris aux images, Twingo brulee et achat de la nouvelle Twingo ? Elle est carrement classe en tout cas, premiere fois que je la vois…

  2. Mmoi, à ce qu’il parait, ce sont bien des français qui ont brulé la voiture, ce sont des putain d’enculés… et vu qu’ils sont français, j’ajoute « de français ». Je ne généralise pas, je parle juste de ceux là..

  3. Certes, mais j’ose esperer que tu sais tres bien que c’est idiot d’ajouter « de francais » a ton texte, comme je le precise dans mon dernier com (pas envie de me repeter donc, je t’invite a le relire, pour peu qu’il te ne te paraisse pas completement denue de sens..)

  4. Beh des putains d’enculés, il y en a de toutes sortes, en l’occurence, ceux-ci sont français. Ils seraient belges, je le dirais aussi t’inquiète. Si c’est idiot…. ce n’est pas parce qu’il y a des gens qui me lisent que je dois modérer mes paroles. Si on s’en tenait uniquement aux mots, il serait plus choquant de lire « je les castrerai avec un briquet » que « putain d’enculés de français ». Pas besoin d’état d’âme, donc. Le billet tout entier doit être lu avec un bon second degrès vu que c’est certain que je ne castrerai jamais personne avec un briquet, même si on retrouve ceux qui ont brulé ma voiture. Je ne suis pas stupide, c’était un bout de tole que j’aimais beaucoup, mais juste un bout de tole quand même. Puis s’il faut commencer à prendre des cours de syntaxe pour écrire dans mon blog hein… Je me disais que je mettrais bien le « de français » entre parenthèses, mais ça mettrait encore plus en évidence que ce sont des français et ce n’est vraiment pas le but. Alors désolée si tu t’es senti choqué mais second degrès, please, second degrès!

  5. Pas étonnant que le marché automobile français ne se porte pas si mal que ca, c’est même à se demander si les constructeurs de chez Renault, Citroën et Peugeot n’y sont pas pour quelque chose. ;-)

    Bon, n’empêche que c’est loin d’être drôle, surtout que comme tu le dis, même si le côté matériel est moins grave, il y avait un risque énorme pour les occupants. Non, je pense que la castration au briquet est une excellente idée. ;-)

  6. le terme « français » est de trop je trouve…
    enfin bref, c’est tjs désagréable de lire des choses comme ca

  7. contente d’avoir des nouvelles :)
    put*** il y a vraiment des ravagés sur terre quand même.. cramer 2 bagnoles c’est ahurissant.

    bon courage pour la suite :)

  8. « contre ces putains d’enculés de français »
    On dit souvent des choses qu’on regrette quand on est en colère !?

    Ce sont des putains d’enculés tout court. La connerie n’a pas de nationalitée, elle est universelle…

  9. superbe balade dit et chapo! perso j’aurais po pu!:)

    sinon c’est trop con pour la tuture et surtout comment ca c’est passé. mais c’est que materiel et heureusemnt pas plus de degat!

    par contre je suis comme les autre. francais ou belge, c’est le fait qu’il soient des enculés qui les caracterise non? bah oui, je trouve aussi que « francais » est de trop! :) meme si ils sont surement francais, mais ca fait pointer du doigt une nationalité autrement qu’un comportement , et ca fait bof!:) mais je comprend ces paroles fasse a l’acte et a tout ca! :) courage en tout cas! :)

  10. Soph voulait juste dire que le phénomène des voitures incendiées, avec la baguette, le camembert et tout ça, c’est typique à la France. C’est, heureusement, encore assez rare en Belgique.

    Pourtant on ne saura sûrement jamais qui a fait ça. Mais le fait de se dire « bah c’est du vandalisme des ù*&@# de français et pas quelqu’un qui nous en veut », vous pouvez pas savoir comme ça aide à dormir tranquille.

  11. C’est jamais très bon de faire des généralités, surtout quand on parle de nationalité :/

  12. Mais quelle bande de lourdeaux, qu’on ne vienne plus me dire qu’un blog peut servir de défouloir alors! Merde, si on ne peut même plus peter tranquille chez soi!

  13. Soph, je te laisse libre de tes paroles bien sur! Mais j’ai aussi le droit de dire ce que je pense :) et je ne crois pas t’avoir manqué de respect jusqu’à maintenant…
    Si vous ne souhaitez pas être contredit, désactivez vos commentaires.
    Je ne cache pas que je suis français, mais on aurait parlé des belges de la même manière je serais aussi monté aux créneaux…

    Sujet clos pour moi,
    PEACE !

  14. Elle est bien au moins cette nouvelle Twingo ? Moi elle me fait envie, mais chui sûrement trop grand pour ! (La mini aussi, snif)

    Désolé de ce qui vous arrive cela dit, c’est honteux. J’espère que vous aviez une omnium ou qu’une assurance a payé quand même :-/

  15. Pour calmer les querelles, il suffisait de remplacer « connards de français » par « connards français », voire même « connards a priori français » ;)
    Que sont les deux bandes blanches sur le canevas rouge dans votre salon ? Des oreilles de lapin crétin ? :D

  16. mouarf tu me fais peur là ! jsuis de Bersillies et j ai changé de voiture il y a 15 jours et j ai pas encore de garage !mmm des vandales à Bersillies en 1 an et demi, pas encore vu non plus :s
    enfin courage voisin :)

  17. 2 poids 2 mesures sur ce post…

    on me dit « c’est du secon degre » suivi de « le phénomène des voitures incendiées, avec la baguette, le camembert et tout ça, c’est typique à la France ». Est-ce que le 2nd degre se poursuit dans les commentaires, ou bien cette phrase (de Ced) sert-elle a dire que tu penses vraiment ce que tu dis (et donc, pas de second degre dans le post) ?

    Pour peter tranquille chez toi, oui tu peux. Mais le faire en public sur un blog, c’est s’exposer a la critique et c’est logique. Si tu ne souhaites pas voir la critique, il faut rendre l’acces au blog prive ou bloquer les commentaires. C’est en tout cas un « bon point » pour toi d’y faire face (et ca serait meme encore mieux d’en tirer quelque chose ;) )…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *