Semaine internationale des couches lavables

Convaincue comme je suis, je ne pouvais pas passer à côté de l’occasion de vous parler -encore une fois- des couches lavables. Se tiendra donc du 27 avril au 3 mai la 12ème semaine internationale des couches lavables.

Au menu de cette semaine, les boutiques (il y a une liste des boutiques sur le site) proposeront des animations, des explications et des promotions pour les parents soucieux du portefeuille et de l’écologie.

Pour la Belgique:

Natur Pur sprl
49, rue Francois Dons
1050 Bruxelles
Tel: 02 646 75 95
http://nat.urpur.com/fr/home.html

Et non, ce n’est pas bobo (j’anticipe)

Pour remuer le couteau, voici un article de Terra Eco qui fait le total des déchets…

produits par les bébés. 403000 tonnes pour une année, en France. Si on prend le même ratio (population-bébé-déchets par bébé) pour la Belgique, ça ferait 69000 tonnes de déchets rien que pour les bébés! Une montaaaaagne de couches pleines de caca. S’additionnent à ça les déchets habituels non recyclables de chaque ménage, ceux qui ont et ceux qui n’ont pas de bébé…. on vit sur une poubelle, les gars. On-vit-sur-une-poubelle.

Et on s’étonne qu’on cherche de l’eau sur les autres planètes… mais ouiiiii!! Cassons-nous d’ici, allons vivre ailleurs, allons polluer ailleurs. Pour en rajouter une couche (hahahaha), les jetables, une fois dans la décharge, continuent d’absorber l’humidité nécessaire aux autres déchets pour leur décomposition.

Alors j’en connais quelques uns qui vont me dire « c’est pas vraiment écologique, ce qui n’est pas là en déchet est là en production d’électricité et en utilisation d’eau pour laver les couches » Que nenni les amis, il faut davantage d’électricité et d’eau pour produire les jetables que pour laver les lavables, même sur le long terme.

Et puis les lavables coutent moins cher. j’en ai 18, ça m’a couté un gros 500 euros et je suis tranquille jusqu’à ce qu’Elliott aille seul aux toilettes. Combien de temps on va avec 500 euros de jetables? Vachement moins longtemps. Le tiers.

Ok ok, le tiers, sauf si on change son bébé une seule fois par jour, deux fois le dimanche.

Pour finir de vous convaincre, j’ai appris récemment que Bruxelles-environnement comptait donner des primes aux parents qui veulent se lancer dans les lavables. Dans cette initiative, deux crêches, l’une à Schaerbeek et l’autre à Forest, proposent aux parents d’utiliser des lavables avec leurs enfants.

Bon je ne vais pas faire mon extrémiste, j’utilise parfois des jetables. Mea culpa. Elliott dort sur son côté et du coup certaines lavables ont des fuites car pas de protection absorbante sur le côté. Après 12h de pipis, ça déborde. Les jetables quant à elles sont trop serrées pour laisser passer quoique ce soit qui ne serait pas absorbé, mais au moins ça ne fuit pas. L’achat de quelques couches en plus, des spéciales nuit, est en pourparler

Vous avez un avis là dessus ou ça vous passe au dessus de la tête, les soucis de déchets, d’écologie, d’économie, de fesses pas irritées (bon là il fait ses dents, c’est pas du jeu)… ça vous parle ou c’est juste un truc de bobo qui n’intéresse que les parents nature?

Quelques liens:

Parents Nature

Lilinappy (achat de couches et accessoires en ligne)

5 thoughts on “Semaine internationale des couches lavables”

  1. En bon webécologiste ou green geek je suis tout à fait d’accord avec toi et vous félicite pour l’utilisation des couches lavables.

    C’est sur qu’on produit un max de déchet et que chaque chose permettant de diminuer les déchets ultimes (non compostables, non recyclables, non valorisables) doit être privilégié.

    Et sinon, non les soucis de déchets, d’écologie, d’économie… c’est vraiment pas un truc pour bobo ou autre idéalistes. La preuve les gouvernements bougent, certes leeentement mais au moins ils bougent dans la bonne direction. Il n’y a qu’à voir Obama aux USA avec son green New Deal.

    Faut quand meme savoir qu’il y à déjà eu 500 milliards de dollars alloués aux projets verts à travers le monde. Donc, non. (pour ces infos, j’ai écrit des articles sur mon blog. Je peux mettre les liens si vous voulez… :) )

    Bonne continuation ! :D

  2. greengeek c’est joli ça :D

    J’espère qu’il y a beaucoup de gens qui pensent comme toi concernant la « non-bobo-attitude ».

    En parlant des couches lavables, j’ai souvent eu l’impression que des gens ne passaient pas le pas justement parce qu’ils trouvaient que ça faisait bobo. C’est assez rare finalement d’entendre comme excuse (bidon) « rho non j’aurai pas le temps de faire plein de machines ». Remarque, j’ai de quoi répliquer pour casser cet argument à la con.

  3. Hello Soph,

    J’avoue que chez moi c’est du jetable. Certainement la facilité du geste couche pleinte – poubelle.
    Par contre je suis étonné que l’utilisation de couche lavable soit connoté bobo, certes c’est une attitude différente de la majeure partie des parents mais bobo ? tout ce qui est différent est forcément bobo ?
    Bref
    Coté réticence de mon coté c’est effectivement les machines mais surtout le fait de manipuler des couches pleines :/ Tu me diras que je nettoie déjà les fesses de ma fille et donc que ce n’est pas pire. Ca doit être dans la tête alors …
    Et puis c’est, hélas, quand même vachement plus simple de balancer le couche dans une poubelle quand t’as pas que ça à faire !

  4. Ah beh sinon il y a un papier de protection dans la couche, ça garde les selles et c’est ça qu’on met dans la poubelle (ou aux toilettes mais on n’a pas de toilettes dans la sdb ici). C’est un peu plus ennuyant en cas de diarrhée. Pour le nombre de machine, j’en fais une de + par semaine, et en général je mets en même temps les bavoirs et les sous-vetements (avec 9 couches, quand plus rien ne rentre dans le seau à couches) du coup je suis toujours en ordre dans le linge :D Le système que j’ai pris sèche assez vite car les inserts vont au sèche-linge et les culottes sont sèches en une heure sur le fil.
    Y en a bcp qui disent que ça fait bobo oui… pas parce que c’est différent mais parce que ça fait « se la jouer écolo », « se trouver des complications pour le plaisir de le montrer » enfin je t’avoue que je ne comprends pas bien non plus mais c’est l’impression que j’ai déjà eue pas mal de fois…

  5. Cette année encore, il y a une semaine de la couche lavable, elle aura lieu du 24 avril au 2 mai. Les infos (pas complètes malheureusement) sont toujours sur le site de bulle de coton. Pour ajouter ce qui a été oublié… Il y aura des promos dans plusieurs magasins de couches lavables, entre autre sur notre site http://www.littlegreen.be. Nous proposons également des séances d’informations gratuites à la demande, même à domicile (pour min.5 personnes). Autre moyen d’avoir des infos, la ferme des Pilifs organise leur fête les pilifleuris le We des 1 et 2 mai et parmis leur stand, il y aura un stand d’information sur les couches lavables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *