Un problème? Quel problème?

20h30 ou 21h, heure du dodo. Allez allez, pour être en forme demain, tu dois être fatigué, tu as fait beaucoup de choses à l’école aujourd’hui…. y a pas école demain donc tu peux te lever tard. Une histoire, raconter la journée qui est passée, une deuxième histoire, raconter les beaux rêves qu’on voudrait faire, bisou bisou, câlin, encore bisou, tout ça tout ça…

– Bonne nuit mon lapin, dors bien. Si tu as un problème cette nuit, je suis là.
– Oui, bonne nuit (les yeux à demi-clos)

10 petites minutes se passent.

– Mamaaaaaaaaan?
– (depuis le salon) On a dit dodo là, Elliott. Bonne nuit mon loulou!
– Mais mamaaaaaaaan! Y a un problèèèème.
– J’arrive… (oui je me résigne vite)

J’arrive donc dans sa chambre avec un air interrogateur, quel problème pourrait bien survenir en à peine 10 minutes à un enfant à qui on ne demande « que » de s’endormir….

– Oui? Un problème?
Et là, il me dit textuellement:
– Mais oui mais tu comprends le problème c’est parce que que tu n’es pas là, juste à côté de moi.

C’est là que j’ai fondu, je crois…

commentaires

2 commentaires


  1. 1. Le 19 septembre 2011 à 16:01  par Florence

    aWwWWwW <3

  2. 2. Le 27 septembre 2011 à 9:30  par Soph

    oui hein ^^