GIMPshop

Il y a déjà quelques années maintenant que GIMP existe. Mais ce qui a toujours dérouté les infographistes, c’est l’interface un peu brouillon, très linuxienne, et donc très éloignée de la référence : Adobe Photoshop. Pourtant le logiciel en lui-même est aussi puissant que celui d’Adobe. Et bien maintenant il y a GIMPshop qui reprend quasi à la perfection les menus de Photoshop. Il existe pour Mac OS X, Windows et Linux.

Les menus et les raccourcis sont identiques. Le programme utilise une seule fenêtre et pas une multitude de fenêtres comme le GIMP original. C’est presque agréable à utiliser. Evidemment il manque quelques fonctionnalités du vrai Photoshop, comme les effets de calques, l’édition du texte sans passer par une fenêtre externe, les boîtes de dialogues GTK un peu déroutantes etc. Mais c’est déjà pas mal du tout.

commentaires

9 commentaires


  1. 1. Le 20 juillet 2005 à 11:27  par marc

    "c’est l’interface un peu brouillon, très linuxienne"

    tu veux dire différente de windows et de ce qu’on t’as fait utiliser depuis longtemps ?

  2. 2. Le 20 juillet 2005 à 11:32  par Ced

    Non, de ce bordel là developer.gimp.org/screen… ;-)

    Et je ne suis pas le seul “vrai” infographiste (càd pas programmeur,anti M$ & co) à être du même avis

  3. 3. Le 20 juillet 2005 à 14:26  par poussin

    ça c’est une très bonne nouvelle. C’est vrai que je n’utilisais pas Gimp parceque son interface me rebutait…je suis un fan de Photoshop…

  4. 4. Le 20 juillet 2005 à 16:37  par marc

    que Gimp plaise ou non aux graphistes n’est pas mon point. Comme tu le relèves de façon très diplomatique, je suis un "programmeur, anti M$ & co" (j’aime les généralisations un peu rapides basées sur rien). J’avais pourtant bien cité le bout de texte, mais bon, :

    "interface un peu brouillon, très linuxienne"

    Je vais encore plus préciser puisque ma remarque semble trop vague:
    En quoi les interfaces de linux (on va dire des environements classiques que sont KDE, Gnome ou XFCE, linux n’étant qu’un noyau) sont elles brouillons ?
    Quand je vais sous windows (ça m’arrive) je n’ai pas de sentiments de révolutions. Certains programmes sont bien pensés et d’autres non, comme partout. Faire une généralisation à partir de quelques exemples est très souvent mauvais. Un des avantages que je vois dans Gnome/KDE est que les developpeurs travaillent ensemble pour fournir un bureau homogène autant que possible, ce qui n’est pas le cas sous windows.
    Les produits Adobe suivent leur ligne directrice de HIG, les produits apple suivent les HIG de apple, etc etc. Pour qu’un programme soit intégré dans GNOME, il doit suivre les GNOME HIG (developer.gnome.org/proje… ). Au final c’est assez agréable et ça evite les mélange assez pénible (alors photoshop il fait ça comme ça, nero pour la meme chose le fait autrement, wimamp encore autrement, iTunes il a pas la même gueule, …).

    La teneur en troll de ce message a été diminué autant que possible mais je pense que j’en resterais là :)

  5. 5. Le 20 juillet 2005 à 16:47  par Soph

    "tu veux dire différente de windows et de ce qu’on t’as fait utiliser depuis longtemps ?"

    Effectivement, je remarque que tu aimes les "généralisations un peu rapides et basées sur rien". S’il y a quelqu’un d’anticonformiste, c’est bien Ced et je sais de quoi je parle !

  6. 6. Le 20 juillet 2005 à 16:59  par marc

    j’ai pas fait de généralisation puique j’ai parlé de son cas précis, en posant une question, sans faire d’affirmation sur son cas.

    Mince j’avais dit que je répondais plus…snif, je suis faible.

  7. 7. Le 20 juillet 2005 à 20:58  par Ced

    @marc: GIMP utilise une fenêtre par boîte de dialogue, je ne vois comment on pourrait qualifier cette technique d’autre chose que "brouillon". On peut avoir jusqu’à 20 fenêtres ouvertes en même temps, ce n’est pas ce qu’il y a de plus pratique. Le point fort de GIMPshop, c’est son mode "single window". Et pour moi c’est dans cette direction que GIMP doit aller. En se tournant vers l’utilisateur windowsien, habitué à son Photoshop. Si Firefox progresse autant, c’est en partie dû à sa très bonne interface.

    GAIM, que j’utilise quotidiennement, c’est la même chose, des fenêtres partout ! Bon là il y en a moins donc ça va ;-)

    Mais c’est vrai qu’il s’agit juste de portage et pas d’applications repensées pour Windows.

    A propos du HIG, oui c’est cool d’avoir une homégénéité dans l’interface des programmes. Tiens quand on lit celui de Gnome, il commence par "The recommendations here build on design aspects that have worked well in other systems, including Mac OS, Windows, Java and KDE".
    Ce genre de document existe aussi pour Windows. Par exemple pour la création d’icônes. Apple a lui un document très complet sur le sujet. Mais lorsque que c’est "facile" pour une équipe de développeurs, j’imagine le bordel que ça ferait si Adobe devait développer une interface commune avec Apple, Macromedia et les autres.

    Et puis cette homogénéité ne concerne que Gnome ou KDE. Pas Firefox, Thunderbird, Gaim, Openoffice, XMMS, GIMP, et j’en passe, qui sont quand même assez utilisés ;-)

    Pour ma part j’essaie d’utiliser le maximum de programmes libres sous Windows. Firefox, Thunderbird, Filezilla, Azureus, Notepad2, etc. Et j’ai pas mal chipoté avec Linux. Mais travailler professionnellement dans le webdesign sans le couple Photoshop/Illustrator (ou peut-être Fireworks) ce n’est vraiment pas évident. A la rigueur Dreamweaver on pourrait s’en passer, un bon éditeur texte pourrait faire la même chose.

    J’ai gardé le meilleur pour la fin ;-)

  8. 8. Le 20 juillet 2005 à 22:07  par marc

    comme partout il y a des problèmes, notamment avec les "vieux" programmes. Gaim date déjà et les auteurs ne sont pas coopératifs. XMMS pareil, l’auteur ne voit pas l’interet de passer a GTK2 puisque GTK1 est plus rapide.
    Si tu cherches a être 100% gnome ou 100% KDE, tu peux te passer de firefox, thunderbird, openoffice ou gaim. Par exemple avec epiphany, konqueror, koffice, kopete, gajim, gossip…

    Malgré les quelques problèmes, je n’irais pas jusqu’à dire qu’en général, ce qu’on trouve sur une distribution linux est brouillon. C’était vrai il y a quelques temps, mais ça l’est vraiment de moins en moins.

  9. 9. Le 20 juillet 2005 à 22:09  par marc

    PS: faudra penser à mettre à l’heure ton ordi :)

Ajouter un commentaire