fête nationale, la suite

Voila, mijn liefdeschat et moi, on a été à Brussel hier, on est revenus vers 19h00, avant que le concert ne commence à la Rogierplaats. Nous avons fait le tour classique. Départ de la Centraal Station, gaan naar het Grootemarkt, remonter par de kleine straten tot le palais des Congrès, Suivre la rue de la Régence jusqu’à la colonne du Congrès puis redescendre op het station par de kleine straten. On n’a pas vu le défilé militaire, ni le roi, ni le gouvernement, we plein de baraques à frites gezien (destinées à ce qu’aucun touriste ne reparte sans avoir mangé une frite belge) des stands Haribo, des stands chacha, un défilé de fanfares, majorettes et marcheurs, des géants, des gens qui sautaient d’un building accrochés à un cable (animations de l’armée), des enfants qui dansaient le rock comme jamais je ne saurai le faire, des mini-motos et des bmx… Ah oui, et je me suis acheté des boucles d’oreilles…
On a aussi profité de la fête nationale pour visiter l’expo Made In Belgium. (moitié prix pour l’occasion, billets étudiants pour tout le monde!) Une grande expo sur 5 étages qui reprend l’histoire de la Belgique, depuis le 1er crâne belge trouvé dans une grotte, jusqu’à nos jours, en passant par les révolutions, la Muette de Portici, Napoléon, etc. Tout ce qu’on apprend à l’école entre la 2eme primaire et la rhéto. Ca nous a pris deux heures et on allait assez vite (on n’a pas utilisé les audioguides). J’ai trouvé l’expo assez géniale. Après l’histoire de la Belgique, on se ballade à travers différents thèmes comme la BD (la Belgique est le pays où il y a le plus de Bédéistes au km²!), les sciences et technologies, la construction, l’industrie, la musique (Annie Cordy, Jacques Brel…) etc. etc.
Il y a eu des moments franchement émouvants comme le face à face avec le buste d’Albert Ier un peu plus grand que grandeur nature, la Brabançonne pendant qu’on voit les anciennes cartes d’identité des personnes juives envoyées aux camps de concentration… Une dame était là avec sa petite fille, je les voyais devant une vitrine et la dame expliquait “alors papy et moi, on est allés manifester pour que les femmes et les enfants ne soient plus obligés de travailler aussi dur, et on a gagné!” et la petite fille faisait des grands yeux, elle était toute contente que sa grand-mère soit un personnage de l’histoire.

PS. On a plein de nouveaux tshirts, plein de nouveaux motifs dans la boutique

commentaires

0 commentaires


Ajouter un commentaire