La Belgique paralysée par une grève générale

Aujourd’hui en Belgique, c’était la grève générale, lancée par la FGTB, le syndicat socialiste. Le mouvement a été très suivi. Aucun train, des grandes surfaces fermées, les principaux point d’accès à la capitale bloqués, etc. Au centre des revendications des grévistes, on trouve la réforme à venir de la sécurité sociale et des retraites.

A la question de savoir si cette grève changera sa position, un membre du gouvernement a répondu clairement par la négative. On se demande quel pouvait être l’intérêt de cette grève, alors que les pourparlers sont en cours. La CSC, l’autre principal syndicat n’a pas jugé utile de prendre part à l’action. D’un autre coté, on a vu un secrétaire général de la FGTB satisfait du nombre de travailleurs y participant.

Sauf que de nombreux travailleurs n’ont pas décidé eux-mêmes de prendre part au mouvement. Ils ont été forcés par des membres de la FGTB qui ont sillonné le pays à la recherche de travailleurs et de magasins non grévistes. On a vu des travailleurs ne pouvant pas se rendre sur leur lieu de travail, des gérants de grandes surfaces ou de petits magasins forcés à fermer leur établissement, des livreurs ne pouvant décharger leurs marchandises, etc. Enfin, si leurs piquets de grève ne fonctionnaient pas, ils n’hésitaient pas à employer des méthodes plus fortes, par exemple en remplissant des caddies de produits frais et en les abandonnant dans les rayons.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, je trouve ça dingue. Je suis d’accord qu’il faut respecter le droit de grève. Mais alors il faut aussi respecter le droit des personnes qui ne partagent pas cet avis. Le droit au travail est au moins aussi légal que le droit de grève.

Bon à part ça, moi je m’en fout, vive le travail avec la connection Internet à la maison, hahaha ;-)

commentaires

7 commentaires


  1. 1. Le 7 octobre 2005 à 20:39  par Soph

    Il y a de quoi être scandalisé. Pas par le fait d’être bloqué dans les embouteillages à cause des piquets qui empechent l’entrée des grandes villes, pas par le fait que des gens crient leurs opinions en plein milieu de la route…. Je trouve bien qu’on puisse avoir le droit de s’exprimer. Ce qui me dérange c’est que parmis les grévistes, la majorité n’était pas syndiquée. La majorité n’a pas été bosser, s’est levée à 9h30, voire même 10h00 en se disant “ah beh voila un long w-e qui commence”. Ce qui me dérange aussi c’est que ces gens ne se rendent pas compte (ou alors ils font bien semblant) qu’ils sont dans un pays où il y a une pré-pension, une pension et une pension de survie. C’est la semaine du commerce équitable, la semaine où on est forcé de se rendre compte qu’il y a encore des endroits où les travailleurs et les enfants sont exploités, et en Belgique, des gens ne sont pas génés de revetir leur k-way rouge (et bientot les k-way verts, ça leur fera une 2eme jour de congé, je parie sur un vendredi ou un lundi pour allonger le w-e) pour raler parce que leur prépension et leur pension pourraient être reculées….. Je suis sur le cul. Tout ces gens a qui on donne la main et qui veulent prendre le bras, tous ces gens qui profitent des avantages offerts par l’état et qui ne se rendent même plus compte qu’ailleurs, on travaille 18 heures par jour (ou +) pour être payé une broutille. Qu’ils s’installent à leur compte… qu’ils deviennent tous des indépendants, si le système de l’état ne leur plait pas….

    Pour info, un indépendant qui cotise des sommes astronomiques (proportionnelles au chiffre annuel), qui passe sa vie à compter ses sous et à perdre 70% de son chiffre en impots, mutuelle et cotisations sociales, s’il ne place pas d’argent sur un compte en vue de sa propre pension, ne recevra qu’une pension mensuelle avoisinant les 500-600 euros…

  2. 2. Le 7 octobre 2005 à 21:23  par Soph

    Et encore, je ne parle pas des gens qui sont contents d’arriver à la pension pour enfin arreter de bosser et qui finalement, dépriment parce qu’ils se sentent inutiles et parce qu’ils s’ennuient toute la journée.

  3. 3. Le 9 octobre 2005 à 14:03  par zehunter

    la greve oui, la faire betement non…. apres dire qu’on est mieux lotis qu’ailleurs et donc qu’on devrais fermé ca gueule je suis ps d’accord du tout!!! ok il y en a qui profitent pour faire un long WE, ici en france on regle ca en faisait des mouvement de greve en milieu de semaine et le mouvement est pas mal suivit …

    tu parle aussi du faite de pas etre syndiqué mais ici on a pas une mentalité que je concidére un poil comme americain ou si t’es pas syndiqué, en plus dans un grand enorme syndicat qui du coup fait monopole et on tous les pouvoirs.. ici le droit a la greve c’est pas “si t’es syndiqué” mais surtout si tu as quelquechose a reven,diqué c’est suffisant…

    y en a toujourq qui s’en foutent un poil et qui profitent mais se rassemblé pour faire avancer les choses, changer les choses, et amelioré les conditions de vies ca n’a jamais ete mauvais … regarde la revolution francaise … le mouvement des femmes vers 68 et tout le reste ….

    moi je trouve choquant et dommage de se dire “t’es pas pire qu’ailleurs soit content… ” c’est ce que tout bon patron dira a son employé et tout en continuant a l’exploiter….

    enfin mon avis … ne pas tenir compte de la minorité qui profite pour glander et avoir confiance un peu sur les vrai militant qui sont la et bien la …

  4. 4. Le 9 octobre 2005 à 18:42  par Soph

    Je suis d’accord avec le droit de faire la greve, mais alors, qu’ils respectent le droit de ne pas avoir le même avis qu’eux et d’aller travailler. Je t’assure que j’ai vu à la tv des gens qui passaient par les fenetres pour rentrer dans leur bureau, et des hurluberlus en rouge courir après eux pour les en empecher! Imagine ces gens qui ont une pointeuse au boulot et pour qui un jour de travail représente une montant non négligeable à la fin du mois.. et qui sont incapables d’arriver jusqu’à leur boulot parce qu’une bande de frustrés l’a décidé ? Il demandera à son syndicat d’aller lui faire ses courses à la fin du mois, tu crois ?

    Tu imagines que ces mêmes gars en rouge, ne sachant pas faire fermer des magasins, se mettaient en “civil” et laissaient çà et là des caddies remplis de produits frais et congelés. Tu imagines la perte de sous mais aussi et surtout de nourriture?! Il y a une façon de revendiquer les choses.

    De plus, leur but était bel et bien de faire chier le monde parce qu’ils ne se sont pas contentés d’ennuyer les salariés, ils ont aussi voulu fermer des petits commerces indépendants. Tu peux me dire ce que les indépendants ont à faire des revendications des salariés? L’état paierait encore 100% du salaire comme pension, les indépendants n’auraient que leurs 500 euros mensuels. Alors pourquoi fermer les petits commerces qui n’ont rien à voir là dedans?

    Vendredi, j’avais rendez-vous au garage pour changer les suspensions arrières de ma voiture. Je suis partie de l’appart à 7h25 pour être à 8h30 au garage (suis fidèle à mon concessionnaire en pleine brousse). A cause de la greve, j’ai été bloquée 20 minutes à Soignies parce qu’une bande de grévistes bloquaient l’avenue. La circulation était gérée par 3 ou 4 agents de police. Ce ne sont pas les 20 minutes qui m’ont choquée, c’est de voir cette bande de barbares (ceux de la gare de Soignies, je présume) armés de bières à 7h50 du matin, gueuler comme des gorets en plein milieu de la route….

    Et sérieusement, avec tous les avantages qu’il est possible d’avoir en Belgique (en France j’en sais rien), genre le 13eme mois, les avantages extra-légaux comme le paiement des trajets, les tickets-repas, etc., on ne peut pas dire qu’on est exploité par nos patrons…. c’est honteux d’oser demander ne fut ce qu’un centime de plus pour le moment où on ne bossera plus. Il y a eu des révolutions pour que les femmes puissent bosser et les gens font maintenant des révolutions pour bosser le moins possible et être payé le plus possible ! C’est se foutre du monde…. Surtout lorsqu’ailleurs, des gens sont exploités pour des travaux difficiles et mauvais pour la santé (je pense à la manipulation du mercure, les carrières à ciel ouvert, les rizières, la prostitution des enfants….)

    Revendiquer des choses, ok, emmerder le monde pour le plaisir d’allonger son w-e, c’est autre chose ….surtout que des pourparler sont en cours, on peut me dire ce qu’on veut, ça ne sert à rien de faire la greve PENDANT les pourparler… Le but est d’avoir eu un vendredi aux frais de la princesse, d’en avoir un autre bientot (organisé par la csc) et d’en avoir encore un autre lorsque les pourparler seront terminés….

  5. 5. Le 10 octobre 2005 à 21:58  par Unc'

    Grâce à tout ça je n’ai pas assisté au cours moi :d …Merci, SNCB pour ce long week end

  6. 6. Le 11 octobre 2005 à 8:02  par Soph

    T’inquiète, y en aura d’autres….

  7. 7. Le 11 octobre 2005 à 15:34  par zehunter

    @soph: emmerdé le monde et privé de liberté les autres je ne serais jamais pour ,qu’on se comprennes, apres je suis pas non plus du genre a me dire : je bosse pas dans un local de merde en taule, ou il fait 50°C toute la journée, 16h de suite avec une pause pipi/caca/bouffe de 20min et un salaire de 50€ par mois… estime toi heureux …

    par contre bosser moins je trouve ca normal, revendiquer et essayer de reduire le temps de travail reste une bonne idée pour moi, selon certaine limite biensur sinon on serais tous rentier … :-) et puis je suis facilement partisan pour dire que ce qui peux etre fait tout seul peux etre fait a deux et creer un amploi de plus …. lol! :-)

Ajouter un commentaire