La fin de la Belgique

Hier soir, nous étions chez notre courtier pour signer le prêt de notre future maison. Tout d’un coup sa femme lui téléphone et lui explique qu’elle est devant la télévision, qu’il y a un flash spécial sur la RTBF, la Flandre vient de signer la sécession, le Roi est parti. Fini la Belgique !

BruxellesAprès quelques secondes d’hésitation, non c’est pas possible rien de tel ne se décide en une après-midi, on s’est vite dit que ça devait être une fiction. Ce n’est qu’après quelques longues minutes (32 minutes) que la RTBF a effectivement inscrit en bas de l’écran “ceci est une fiction”. Les “quelques longues minutes” où la fiction dépassait la réalité étaient voulues et cela entraine maintenant nombre de polémiques. La RTBF a t’elle perdu de sa crédibilité? Peut-on jouer avec le téléspectateur de la sorte? Auraient-ils dû directement inscrire qu’il ne s’agissait que d’une fiction?

Personnellement, Ced et moi faisons partie des quelques pourcents qui n’y ont pas cru, ou alors juste quelques secondes, le temps de digérer l’info. Que la Flandre et la Wallonie se séparent, on y arrivera sans doute un jour, je trouve que le fossé est de plus en plus large. Ce qui m’a mis la puce à l’oreille c’est que le Roi quitte la Belgique. C’est pas le genre de la maison. Ou alors, je suis naïve et j’ai trop confiance mais lorsque ça arrivera, je suis persuadée qu’il y aura des pourparler pendant des semaines, des gouvernements qui tomberont, se relèveront, retomberont. Ce n’est pas l’affaire d’une demi journée et je suis même un peu étonnée que 89 % des Belges y aient cru tant que l’inscription “ceci est une fiction” n’était pas mise. Cela dit, en voyant un tel pourcentage de gens qui suivent les médias avec la plus grande confiance et la plus grande crédulité possible, je ne m’étonne plus du succès d’émissions comme la “starac”…

Il y a donc depuis hier soir des polémiques qui soulèvent même les ministres. Des gens se plaignent, accusent la RTBF de tous les maux “vous êtes irresponsables” “vous ne faites qu’attiser les tensions”, etc. Ce qu’ils appellent “canulard” était en fait un docu-fiction destiné à responsabiliser le tout public d’un problème qui ne concerne pour l’instant que les politiciens. Si quelques politiciens ont d’ailleurs joué le jeu en acceptant de se mettre également en situation et de répondre à des interviews, d’autres râlent que le tout public ait pu se mettre en situation réelle, qu’il passe par la tête de la population qu’une telle décision ait pu être prise sans qu’elle n’ait eu son mot à dire. Ceux-ci préfèrent sans doute que la population se gâve de téléréalité ou des Experts à Miami avec des pubs pour les tampax sur RTL-TVI, plutôt que de documentaires qui amènent à la réflexion.

L’article de la RTBF
L’article de La Libre

MàJ: La petition en soutien à la RTBF

19 commentaires

19 commentaires


  1. 1. Le 14 décembre 2006 à 11:19  par Nico

    Je suis désolé mais moi je ne suis pas d’accord à 100%.

    Oui, ça peut faire réfléchir les gens sur les conséquences dramatiques d’une séparation, oui je pense que ça devra bien arriver et oui ça prendra surement un bon moment en faisant du bruit comme Sophie le dit.

    Ou je ne suis pas d’accord c’est sur le moyen utilisé pour faire comprendre ça, c’est une preuve qui vient se rajouter à la liste, comme quoi les medias peuvent nous faire croire n’importe quoi. Rappellez-vous de l’histoire des attentats dans les trains en Espagne. D’après moi ils auraient dû mettre que c’était une fiction dés le début. La question qu’il faut se poser c’est “Y aurait-il eu autant d’audimat s’ils avaient écrit dés le début que c’était une fiction?”. Je ne regardais pas beaucoup la RTBF mais maintenant , pour moi, c’est clair ils ont choisi entre la qualité des infos et l’argent qu’ils pouvaient gagner en racontant des conneries…

    PS : Mettez-vous à la place des petits vieux qui y ont cru

  2. 2. Le 14 décembre 2006 à 10:22  par Gautdo

    Entièrement d’accord avec toi. Même si la forme est un peu discutable (tout le monde n’a pas le recul nécessaire pour se rendre compte qu’il sagit bien d’un docu-fiction), le fond est très juste.

  3. 3. Le 14 décembre 2006 à 10:41  par Adri

    Je suis entièrement d’accord avec ce type de démarche. De plus, les gens ont étés surpris, étonnés, désespérrés pour certains. Et bien c’est une bonne préparation à ce qui arrivera sans doute un jour ;)

  4. 4. Le 14 décembre 2006 à 10:43  par yalefeu

    Tout à fait d’accord aussi.

    Pour rajouter quelques précisions, avant le flash spécial, un écran informait les téléspectateurs que le programme qui suivait était une fiction. Pendant le flash spéicial, toutes les deux minutes environ, un bandeau apparaissait en-dessous de l’écran indiquant “ceci n’est peut-être pas une fiction). Ce bandeau s’est ensuite affiché en permanence avec le message indiqué par Soph.

    Les gens sont d’avantage choqués par le procédé médiatique que par le fond visiblement. Cela a le mérite de rappeler aux gens que la télé n’est pas la réalité, juste une représentation (parfois très déformée) de celle-ci.

    L’émission a impliqué le spectateur directement dans un futur très probable, c’est sans doute ce qui fait que l’impact est aussi violent. Comme le directeur de l’éthique (oui oui ce poste existe bien) de la RTBF le disait ce matin, même avec un message couvrant la moitié de l’écran indiquant qu’il s’agissait d’une fiction, les gens auraient sans doute eu la même réaction.

    N’est-ce pas le rôle de service public de la RTBF de faire réfléchir les gens ?

    Ils ont tout mon soutien en tout cas.

    Et merde à RTL-TVI et ces ex-miss-belgique recyclées (cela dit en passant, je n’ai rien contre les miss :-)

  5. 5. Le 14 décembre 2006 à 11:01  par yalefeu

    Dans le même genre de la projection d’un futur probable qui choque et qui dérange au point d’être interdit, voici un lien vers une vidéo d’une association d’Afrique du Sud luttant contre la violence et pour l’éducation des jeunes. Aucune image n’est choquante, mais les propos des enfants font plus que froit dans le dos.

    Cette pub a été interdite car elle choque. Ils en ont fait une 2ème. Toute l’histoire (ass. Amy Biehl):

  6. 6. Le 14 décembre 2006 à 11:03  par yalefeu

    Les liens qui manquent (pas de chance avec les liens moi ;-( )

  7. 7. Le 14 décembre 2006 à 11:04  par yalefeu
  8. 8. Le 14 décembre 2006 à 11:18  par dibatch

    Gros coup de force, étonnant de la part de la RTBF, ils ont réussi un beau buzz , mais le but avoué était-il simplement de faire réagir les foules et d’ouvrir le débat ?

    je ne peux m’empêcher de penser qu’il y a une volonté malsaine derrière tout ça. A quoi ça sert ? Augmenter les tensions, précipiter une fin déjà écrite ?

    Il y a une leçon à tirer : ne pas prendre pour argent contant l’info que l’on nous sert sur un plateau, rester critique et vérifier par soi-même !

  9. 9. Le 14 décembre 2006 à 12:07  par ali_o_kan

    C’est bizard mais j’ai douté au même moment que toi, comme quoi on se dit qu’en cas de crise le roi ne partira pas en courant. ;)

  10. 10. Le 14 décembre 2006 à 12:22  par poussin

    moi ça m’a bien fait rire cette histoire en tout cas. Sacré buzz pour la RTBF :-p

  11. 11. Le 14 décembre 2006 à 13:44  par Nico

    La Une s’amuse…

    Après des interviews, explications, … c’est à dire une demi-heure, le message “Ceci est une fiction” passe en bas d’écran. Il convient donc de dire que la Une à profité de la crédulité et de la confiance des téléspectateurs. Pour faire

  12. 12. Le 14 décembre 2006 à 12:59  par Marin

    @ dibatch: tout a fait d’accord. Les résultats audio-vidéométrique de la RTBF sont en baisse depuis quelques années. Même ses journaux parlés ne sont plus en avant. C’est clair que malgré les ronchons ils ont marqué un grand coup. Un tout grand coup. Tout le monde parle de la RTBF aujourd’hui.

    Quant au contenu, je n’en parlerai pas, je n’ai pas vu l’émission

  13. 13. Le 14 décembre 2006 à 17:33  par vanch'

    En tout cas, j’ai trouvé ça très courageux et drôle de leur part. Vive la Belgique libre ! :)

  14. 14. Le 14 décembre 2006 à 20:43  par belbelbelge

    tu n’y as peut-être pas cru, mais tout dépend à quel moment on est tombé sur l’émission. tout portait à confusion

  15. 15. Le 14 décembre 2006 à 21:56  par Expressions.be - la 4eme vie...

    Vive le docu-fiction! Merci la RTBF!

    Esp?ns que le temps corrige cette injustice, mais le d?t aujourd’hui a plus tourn?ur la forme que sur le fond. On focalise le d?t sur le “docu fiction” mais pas sur son contenu. Comme si on avait encore peur d’?quer le sujet que pourtant

  16. 16. Le 15 décembre 2006 à 8:12  par Soph

    Beh je l’ai dit, je ne suis pas tombée sur l’émission, c’est la femme de notre courtier qui le lui a annoncé au téléphone, pendant les 2 heures qui ont suivi, nous étions basés sur ce qu’elle a dit (ça prend du temps, la paperasse). Lorsque nous sommes rentrés, nous avons vu qu’il s’agissait effectivement d’une fiction, mais nous l’avions deviné en quelques secondes. C’est impensable que de telles décisions soient prises en si peu de temps, sans l’aval de la population, sans nouveau gouvernement, etc. Il faut avoir un peu confiance en son pays quand même, on vit en Belgique.

  17. 17. Le 25 décembre 2006 à 16:36  par greg

    C’est chouette de voir que la blogosphère génère des messages plus censés que ceux que l’on peut lire dans le ciné-télé revue, par exemple …

    une anecdote et un avis bien subjectif

  18. 18. Le 25 décembre 2006 à 17:35  par Haga

    Mais il ne faut pas de recul pour savoir que c’était un canular. Soit on est un minimum au courant de comment fonctionne notre Etat et on sait que ca ne peut se passer de la sorte, ou soit on est pas bête et on zap et on voit que toutes les autres chaînes continuent leurs programmes normalement et là on se dit que c’est faux. Fin’ bon moi je trouve ça super et je les supporte.

    Ah oui : http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2006/12/16/article_lettre_ouverte_a_sa_majeste.shtml

  19. 19. Le 2 juin 2007 à 0:30  par yannick

    Perso, je n’y ai vu que du feu. Pourtant, j’ai fait mes recherches et force est de constater que d’unitariste belge, je suis devenu militant sincère de la cause rattachiste.

    Il n’est inconnu pour personne que les flamands en demandent toujours plus. Ce qui se passent en belgique n’est pas né d’hier mais d’il y a plus de 30 ans de rancunes.

    Je comprend le sentiment flamand et je me dis que la meilleure des solutions est la scission avec la flandre indépendante ou rattachée aux pays-bas et la wallonie et bruxelles rattachés à la france.

    Il faut bien sûr consulté les populations et leur laisser le choix. Au plaisir

Ajouter un commentaire