Pouquoi on blogue moins?

Vous avez dû remarquer qu’on ne blogue plus beaucoup ces temps-ci… beh oui….. En fait, je bosse un peu plus que mes anciennes 10 heures par semaine. Je bosse carrément 38 heures par semaine, même parfois 40, et même parfois 42. J’ai même bossé la nuit, je me suis même levée à 6h30 du matin un dimanche, et demain, je vais même me lever à 5h40 Et tout ça pourquoi ? Parce que là où je bossais comme indépendante pépère 10h par semaine pour des honoraires plus qu’honorables, ils ont décidé qu’ils ne pouvaient plus se passer de moi. Donc je passe un peu beaucoup plus de temps avec eux.

Qui, eux ? Me demanderez-vous…

J’aurais tendance à les appeler tendrement « les escargots » parce qu’ils sont lents et baveux mais ça ne ferait pas politiquement correct et puis hein, c’est un blog public, ici, je vais pas commencer à chipoter avec des « attention ce blog contient des phrases qui pourraient choquer les gens qui sont vite choqués, mais cliquez sur ok si vous voulez quand même entrer ».. Nan nan nan… donc, je ne les appellerai pas les « escargots », ni les « limaces », ni même les « mammouths » (parce qu’ils ont tendance à tout casser aussi, y compris les portes et les murs). Disons que je les appellerai « les autistes ». Mais ce n’est pas péjoratif, hein, je les adore (si si c’est vrai!). J’adore celui qui me fait des pincettes (que j’en ai des bleus pendant des semaines). J’adore aussi celui qui me regarde en se bidonnant comme une baleine en tapant sur les murs…. Mon préféré, c’est celui qui avale de l’air (son auto-mutilation à lui) et qui a des ballonnements et donc, des pets, y compris pendant les repas. Et quand je dis « pets », n’imaginez pas le petit « prout » ridicule, non non, c’est plutot le gros « prooooaaaaauuuuuuuuut » qui résonne et qui pue. Y en a 12 dans le genre et lundi, il y en aura 10 de plus. Donc, le patron a décidé qu’il ne saurait pas me payer le double honoraire (qui serait alors trooooop terrible) et donc, il préfère me prendre comme salariée. En gros, je bosse 38 heures par semaine comme salariée et je gagne ce que j’aurais gagné avec 15 heures par semaine comme indépendante.

Mais bon j’aime bien être là bas. Ils ont tous leur petit truc en plus, leur spontanéité, leurs façons de raler.. En plus, je vais avoir l’occasion de diriger un groupe de parole (si si, y en a qui parlent!), d’expression corporelle, de jardinage, de maintien des acquis (si si, ils ont des acquis!), d’intégration sociale, de bricolage…. J’apprends à les aider à se laver, à leur faire des soins, j’apprends à connaître les médicaments qu’ils prennent et les problèmes qu’ils ont en plus de leur handicap communicationnel (épilepsie, démence, psychose infantile, etc.) Je vais même apprendre à faire des piqûres (d’ailleurs je vais voir si c’est possible de m’entrainer sur Ced, affaire à suivre)… Je ne suis plus indépendante mais on m’a concocté un horaire de 28 heures et je rajoute où je veux les 10 heures manquantes de prises en charge individuelles (comme ça, ceux avec qui je travaillais en individuelle et qui ont bien progressé ne perdent pas ce qu’ils ont appris avec moi)
Je vais m’amuser, ça va être trop cool. J’ai des super collègues qui sont tous autant investis dans leur boulot… Et le must du must c’est que comme il y a 10 résidents en plus, on ne bossera plus dans cette grande maison près de Mons mais dans un ancien lycée, près de Beloeil (qui peut héberger 70 personnes!). Donc, il y a énormément de place, énormément d’herbe (j’ai carte blanche avec un collègue pour faire un potager, un jardin d’agrément et un verger!). Il va y avoir une basse-cour et au fur et à mesure qu’ils seront capables de s’occuper d’animaux, on prendra quelques chèvres, quelques moutons, quelques vaches, peut-être deux ou trois chevaux…..

Voila voila…. donc tout va bien pour moi. Je suis sortie de l’école en me disant « bordel, j’aurais jamais dû faire logo, j’aurais dû faire éduc…. » et maintenant je suis éducatrice et logopède, et qui plus est, je bosse dans le domaine qui me passionne depuis plusieurs années… Donc, contente :-D

Mais bon, avec tout ça, je n’ai plus trop le temps de surfer et donc de trouver des trucs à dire dans ce blog. Ah si, un truc que je m’étais promis de dire sur le blog : j’ai entendu à la radio qu’un cerf avait tué un chasseur. C’est fort quand même, je trouve!

Ced va bien aussi, il bosse beaucoup. On avait plus ou moins préparé un nouveau design pour le blog et il ne restait plus qu’à le découper en tranches et en faire une feuille de style mais bon, Ced fait déjà ça toute la journée au boulot alors hein… Et puis on a du mal à avoir un regard objectif sur le design actuel et le comparer au nouveau. Alors on ne sait pas dire s’il sera mieux ou moins bien… je me disais qu’on prendrait bien un peu de temps pour faire quelques « images » d’un éventuel futur design sur photoshop et vous laisser voter… Sais pas ce que vous en pensez…. En même temps, faire un nouveau design et ne plus avoir le temps de faire des billets c’est un peu bête….

Mais bon, y a quand même pas que le boulot, dans la vie. Ced a fait réparer sa moto et roulera à l’endurance de Vitrival le 23 octobre. Moi je vais me la jouer pompom girl avec un top Gas Gas et une mini-jupe.

Nan je déconne, le 23 octobre ça caille. J’aurai un pull et un pantalon. Et pas de pompoms. On avait été voir cette endurance l’année passée et c’est une de celles que j’ai préféré, le circuit est assez chouette, l’ambiance avait l’air bonne… Même si j’espère qu’il va bien s’amuser sur le circuit, je stresse un peu pour Ced…. y a des types qui se cassent les jambes en moto…. mais bon, au pire je passerai de pompom girl à infirmière (héhé) ;-)

Video et photos de l’enduro de Vitrival 2004

14 réponses sur “Pouquoi on blogue moins?”

  1. pas mieux pour mon propre site, je vous comprends … bah en totu cas felicitation pour ta « promotion » et bon courage pour tout le boulot qui t’attends miss!

    pour le nouveau design, perso, avec ou sans ca reste un tres bon blog, et puis suffit de voir le sdlp, a present tout le monde qui y passe sont habitué! :-) donc pas de soucis a se faire! :-)

  2. Et bien je te tire mon chapeau, car ça ne doit pas être facile de travailler tous les jours avec les autistes. J’admire, vraiment ! Bonne continuation.

  3. coucou soph comment vas tu depuis le 3 ? je vois que tu bosses bosses bosses mais c’est tellement plus gratifiant ce boulot ….. je me trompe ? non bien sûr ! Iris va super bien à l’école, normalement en mai elle partira avec l’école en classe de mer trois jours ………. ah quel stress !!!!!! J’y pense déjà !!! lol !!! Quant à monsieur Cyril lui il va bien, l’école cool …. c’est surtout le réveiller qui est dur c’est une marmotte !!! A part ça , changement de saison alors changement d’humeur ….. tu me suis …. c’est pas trop la joie mais bon j’ai vu pire !!!! Et moi, je change de patron au boulot , l’ancien a remis ses affaires et je suis reprise par le nouveau. On verra à l’avenir ….. Bon je te laisse gros bisous à vous Deux et à bientot isa

  4. Bah du courage, j’en sais rien.. m’admirer, surement pas. J’admire les gens qui bossent enfermés dans un batiment toute la journée pendant que je suis entre le jardinage et le bricolage. En fait, le plus dur c’est d’avoir constamment un oeil sur eux. Tout à l’heure, nous étions deux éducs et je suis partie 10 secondes dans la cuisine pour poser une question à l’autre éduc. Sur ces 10 secondes, un des résidents s’était levé, avait traversé le réfectoire et en tabassait un autre… C’est surtout ça qui est un peu lourd, de ne jamais avoir 10 secondes pour souffler. C’est du non-stop. Sinon c’est très chouette comme boulot, quand ils sont de bonne humeur, leur compagnie est vraiment très agréable, ça m’arrive d’avoir des passages à vide, ils le sentent et me remontent le moral. Quand je suis un peu trop énervée à leur gout, ils chantent, et m’entrainent à chanter avec eux, c’est leur façon de se mettre en contact avec moi (avec d’autres éducs aussi) et de me forcer à me calmer et sourire. Celui qui pète, dont je parlais dans le billet, était d’excellente humeur aujourd’hui. Qu’il est beau quand il rit ! D’habitude, il agrippe qqun à la gorge en criant quand il veut qqchose (aller aux toilettes, prendre un bain, etc.) et il fuit le regard. Là, il a montré la direction de la salle de bain en soutenant mon regard et en me faisant son sourire charmeur. N’ai pas su résister, il a eu droit à la salle de bain pour lui tout seul avec le chauffage à fond et plein de mousse dans le bain, il était aux anges!

    Enfin voila, c’est clair que c’est gratifiant, on leur fait du bien et ils le rendent au centuple… et finalement quand on fait du bien aux autres, c’est à soi qu’on en fait…. et puis au moins, je suis tellement fatiguée que je dors bien la nuit…. elle est pas belle la vie ?!

    Pour le design, je tiens compte de ton conseil, Ze… ;-)

  5. ce ne serait pas plutot le contraire ;-)!!! Sinon chouette ton blog! au moin kelkun ki a kelke chose a dire ou ki se tait quand il n’a rien à dire

  6. Je pense plutot ke comme elle passe beaucoup de temps a chouchouter et à soigner les blessures son mari sportif motard elle est infirmière de circonstance(et de coeur?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *